Par Valérie Cantié

Quel que soit le résultat. Si Barack Obama est réélu, sa réforme du système de santé sera appliquée. D'ici à 2014, tous les Américains devront souscrire une assurance, y compris ceux en bonne santé. Sinon, ils paieront des pénalités. Les compagnies d'assurances devront modérer leurs tarifs et toutes les entreprises de plus de 50 salariés devront financer une partie de la couverture de leurs employés.

Dans le plan Obama, les compagnies d'assurances n'auront plus le droit de refuser de couvrir des patients à risque ou avec une maladie chronique. L'état fédéral, de son côté, étendra son programme de couverture pour les plus démunis.

- Mitt Romney, lui, est contre cette loi ?

Oui, il dit même qu'il veut l'abroger. Pourtant, ce système de redistribution ressemble beaucoup à celui du Massachussetts qu'il a lui-même approuvé en 2006, lorsqu'il était gouverneur. Il en avait fait à l'époque sa fierté.

Aujourd'hui, il propose que chaque état prenne en charge la couverture maladie de ses administrés, et non pas l'état fédéral.

Avec le risque, évidemment, d'aboutir à des systèmes à plusieurs vitesses sur le territoire. Il veut même « privatiser » en quelque sorte le système de couverture des séniors déjà existant. Au plus vous cotisez, au mieux vous êtes remboursé.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.