Par Nathalie Fontrel

plastique
plastique © Katerha / Katerha

Parce que malgré les efforts, ils sont encore très peu recyclés. Près de 49% sont encore mis en décharge. Le plastique si fantastique provoque donc des dommages à l'environnement. Cette mauvaise gestion se répercute jusque dans les océans qui sont obligés d'avaler 10 millions de tonnes de déchets plastiques par an.

Le temps fini par les fragmenter sans doute, mais ils ne disparaissent pas pour autant. Ces confettis en plastique ressemblent à du plancton, abusent les poissons et entrent dans la chaine alimentaire.

- Sauf qu’on ne peut pas recycler tous les plastiques !

C'est vrai. Pour les bouteilles, le cycle est relativement vertueux, mais pour les autres emballages comme les films plastiques, c'est plus compliqué. La France s'est lancée dans des expérimentations où l'on demande aux consommateurs de les jeter dans le bac dédié au recyclage. Derrière, des machines de tri sont capables de différencier les différents types de plastique et de les séparer. Sinon, on ne peut pas les recycler.

L'effort est sans doute louable, mais l'Europe veut accélérer le recyclage et pourquoi pas interdire les produits plastiques à usage unique, comme les sacs de caisse. Même si on en distribue de moins en moins dans les commerces européens, 100 milliards d'unités sont encore mises sur le marché chaque année.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.