Par Danielle Messager

Elle est effectivement très fréquente puisqu'elle touche, chaque hiver, 30% des moins de 2 ans. C'est souvent un banal rhume qui peut être responsable d'une bronchiolite. Il vaut mieux l'éviter puisqu’elle peut entrainer des complications nécessitant une hospitalisation. Car c'est un virus qui affecte les petites bronches et entraine des problèmes respiratoires, avec quintes de toux, sifflements...

Comment l'éviter, ce rhume que vous avez, vous adultes, qui est bénin, mais qui peut provoquer une bronchiolite chez les tout petits ?

Gardez donc vos microbes ! N'embrassez pas les bébés, ni sur le visage, ni même sur les mains. Lavez-vous les mains avec du savon après vous être mouché, et portez un masque pour vous en occuper. Un Français sur deux considère encore que ce n'est pas indispensable, voire inutile.

- Les risques de transmission sont sous-estimés.

A la maison où, même non enrhumé, il faut faire attention à l'environnement. Par exemple, ne pas oublier d'aérer la chambre, au moins 10 minutes et surveiller la température (pas plus de 19°C), mais aussi à l'extérieur : le risque de transmission dans les lieux publics est très important.

Si c'est possible, surtout en période d'épidémie, évitez de sortir un tout petit dans les transports ou les magasins.

Enfin, en cas de suspicion, mieux vaut contacter un médecin que d'aller directement à l'hôpital, sauf, bien sûr, en cas de réelle urgence.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.