ParLaëtitia Saavedra

Depuis plusieurs années, les associations de parents de même sexe voient régulièrement leur demande d'affiliation à l'UNAF rejetées. L'UNAF, c'est la très conservatrice et très puissante Union des associations familiales.

Crée en 1945, elle a pour mission de représenter toutes les familles auprès des pouvoirs publics sur des questions comme l'éducation, les congés parentaux, ou encore la consommation.

Précision : l'UNAF a été consultée sur le mariage pour tous et elle a dit officiellement son opposition au projet de loi.

- Pour quelle raison l'UNAF rejette-t-elle les demandes des associations homoparentales ?

Le motif avancé, c'est que les familles de couples de même sexe ne sont pas officiellement reconnues par la loi et donc, que l'UNAF n'a pas vocation à accepter des structures qui ne sont pas légales.

L'UNAF, de con côté, avance une autre explication : pour adhérer, une association doit communiquer la liste de ses adhérents. Or, les associations homoparentales n'auraient jamais voulu produire leur liste. Preuve, selon l'UNAF, qu'elles gonflent leurs chiffres d'adhérents et ne veulent pas que cela se sache. Un amendement au projet de loi du mariage pour tous pourrait mettre tout le monde d'accord. Il prévoit explicitement de lever les difficultés que rencontrent les familles homoparentales à être officiellement représentées. Il est signé Marie-George Buffet et a été adopté la semaine dernière.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.