Par Sonia Bourhan

Normalement, ils devraient être à bac + 2. Mais une étude du ministère de l'Education nationale montre que c'est loin d'être le cas pour tout le monde.

Près des 2/3 sont bien dans l'enseignement supérieur, mais 7% sont toujours en terminale, avec 2 ans de retard.

15% sont en lycée professionnel et 1 élève sur 6 est sorti du système scolaire.

Pas de surprise : les filles s'en sortent toujours mieux que les garçons. Elles redoublent moins et sont 66% à poursuivre des études après le bac, contre 56% de leurs petits camarades.

  • Il y a des différences aussi selon la composition de la famille ?

Oui, les enfants qui vivent avec leurs deux parents ont plus de chance d'accéder à une terminale générale ou technologique et donc de faire des études plus longues.

Si l'on est enfant unique ou si l'on a plus de 3 frères et sœurs, on réussit moins bien, d'après ces statistiques.

Les disparités se creusent également selon la catégorie socioprofessionnelle des parents, mais aussi selon le niveau de diplôme de la mère : 90% des enfants dont la mère est diplômée de l'enseignement supérieur parviennent en terminale, contre 45% seulement des jeunes dont la mère n'a aucun diplôme.

Et malheureusement, ces chiffres sont stables par rapport à la même étude réalisée il y a 10 ans.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.