ParEmmanuelle Daviet

l'internet fixe ne sera pas limité, assurent plusieurs opérateurs
l'internet fixe ne sera pas limité, assurent plusieurs opérateurs © reuters

Quand il planche sur l'épreuve, le candidat danois est bien équipé. Il a ses livres, ses fiches et son ordinateur.

Il y a trois ans, le Danemark a été le premier pays au monde à autoriser l'accès à internet pour passer le bac, et cette évolution a été bien acceptée dans le pays. Trois matières sont concernées: le danois, les mathématiques et les sciences sociales.

L'an prochain, il y aura aussi l'anglais. Les lycéens avaient déjà droit au dictionnaire ; ils pourront donc traduire en ligne les textes sur lesquels ils sont interrogés.

- Pourquoi utiliser internet pendant une épreuve ?

Les spécialistes de l'Education estiment qu'Internet occupe une place centrale. Savoir chercher l'information est fondamentale pour les études supérieures et sur le marché du travail. Au Danemark, on estime que chaque lycéen doit savoir utiliser internet et le contenu de son ordinateur à bon escient, lors d'épreuves qui durent en général cinq heures.

Alors ce qui est étonnant, c'est que les études montrent que l'utilisation d'internet lors des examens ne modifie pas les résultats des élèves.

Autres points qui diffèrent beaucoup de notre bac français: le bac danois est un mélange de contrôle continu et d'examens nationaux et le ministère de l'Education tire au sort les matières qui font l'objet d'une épreuve orale ou écrite.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.