Par Philippe Lefebvre

Vatican, place St Pierre, Rome
Vatican, place St Pierre, Rome © Radio France / Julie Bernard

Parce que depuis qu'il a annoncé sa démission, nombreux sont les touristes à vouloir se rendre à Rome. Les uns pour être là le jour de la dernière apparition du Pape en public, les autres pour se retrouver place Saint-Pierre avec son successeur, ou observer les petites fumées, blanche ou noire.

Si l'on en croit l'analyse réalisée par le site expedia.fr , les réservations par les touristes français de billets d'avions ou de séjours à Rome auraient progressé, ces derniers jours, de 26%.

Remarquez : nous sommes loin derrière les Allemands. Et oui, dans le pays natal de Benoît XVI, les réservations ont progressé de 60% et si l’on regarde les réservations de vols intérieurs et d'hôtels par la clientèle italienne, la progression est de 115%.

  • Que proposent les tours opérators qui surfent sur la vague papale ?

Certains ne changent rien à leur programme (visite de la ville éternelle, de la Rome antique, du Vatican…). Mais d'autres comme un tour opérator français spécialisé dans le tourisme religieux, proposent un séjour intitulé « Pâques à Rome » avec le nouveau Pape.

Alors le programme est plutôt classique, sauf qu'à la fin, il y a le clou du voyage : le dimanche de Pâques sur la place Saint-Pierre avec la bénédiction urbi et orbi par le nouveau Pape. Un voyage de 5 jours qui vous coûtera tout de même 1250 euros par personne, vol compris.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.