Par Laëtitia Saavedra

Les adversaires du projet ont été galvanisés par le succès de leur mobilisation : 100.000 personnes ont manifesté le week-end dernier contre le mariage homosexuel.

A cela s'ajoute le cafouillage de François Hollande sur la liberté de conscience pour les maires qui refuseraient de célébrer un mariage. Des propos sur lesquels le Président de la République est revenu hier soir. Mais pour les « antis », c'est un encouragement à continuer la contestation. Objectif : faire descendre un demi-million de personnes dans les rues le 13 janvier prochain et bien sûr, obtenir le retrait du projet de loi.

- Concrètement, comment s'organisent les opposants au mariage gay ?

Ils font un gros travail de terrain. Le mouvement pro Vie Alliance Vita s'apprête à distribuer plusieurs millions de tracts. De son côté, le collectif des AFC (les Associations familiales catholiques, un mouvement très puissant reconnu par l'Eglise), va organiser tous les samedis matins de décembre des réunions publiques devant les mairies à travers toute la France.

Il va également demander aux députés de faire des auditions anti mariage gay dans leurs permanences, en plus de celles qui sont faites à l'Assemblée nationale à Paris, pour que la contestation soit bien entendue dans toute la France.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.