Par Philippe Lefebvre

Le château de Disneyland
Le château de Disneyland © cc-by Sean MacEntee
Parce que pendant des années, les patrons des grands parcs d'attractions américains nous ont regardés avec une certaine condescendance. Nous étions les pauvres petits Français avec nos fêtes foraines, incapables de rêver en grand et surtout de transformer le rêve en euros. Et c'est là qu'ils se sont trompés ! Car nous avons appris, et plutôt vite (guère plus d'une vingtaine d'années) ! Aujourd'hui c'est peu dire que ça marche mieux : depuis 2 ans nos amis Américains se font régulièrement humilier lors du très sérieux congrès de l'Association internationale des parcs d'attractions qui regroupe 4900 patrons et fournisseurs de parcs. Qui a eu le prix du meilleur parc du monde ? Le Puy du fou, en Vendée ! Qui a eu le prix de la meilleure attraction du monde ? Le Futuroscope, à Poitiers, pour « Arthur et les Minimoys l'aventure en 4D ». Enfin, ces jours derniers, qui s'est vu décerner le prix du meilleur spectacle au monde ? Disneyland Paris pour « Dreams », le spectacle marquant le 20ème anniversaire du parc de Marne-la-Vallée et qui associe lasers, jets d'eaux, feux d'artifices et effets spéciaux. - **Mais Disney, c'est quand même américain !** Certes, mais le spectacle a été créé en France, sur une idée française, avec des équipes européennes et aussi -il faut le reconnaître- une participation américaine. Le succès a été tel (16 millions de visiteurs cette année, du jamais vu chez Disney), que le spectacle va s'exporter aux Etats-Unis et peut-être au Japon. D’ailleurs, d'autres attractions, d’autres parcs devraient s’exporter à travers le monde. Preuve qu'en France, on n'est pas si mauvais que cela. Remarquez, au pays de Georges Méliès*, ce n'est pas vraiment surprenant ! _*Georges Méliès, le maître des trucages et créateur du premier studio de cinéma en France, c’était en 1897._
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.