ParValérie Cantié

Oui. On sait déjà que l'acide folique peut aider à lutter contre les malformations du système nerveux de l'embryon, mais aussi contre le retard dans le développement du langage à 3 ans. Et selon une nouvelle étude norvégienne, l'acide folique serait aussi efficace pour prévenir les troubles autistiques chez l'enfant.

Les chercheurs ont suivi 85 000 bébés nés en Norvège entre 2002 et 2008. Conclusion : 270 cas de troubles autistiques ont été observés, mais uniquement chez des enfants dont la mère ne prenait pas d'acide folique pendant sa grossesse.

Prendre de l'acide folique, la vitamine B9, réduirait donc de 40% les risques d'autisme chez le nouveau né. Sauf qu'il faut prendre l'acide folique au bon moment : c'est-à-dire avant même la conception, 4 semaines avant, et continuer 8 semaines après la naissance.

  • Où trouve-t-on de l'acide folique ?

L'acide folique, c'est la vitamine B9, donc, et on en trouve dans les légumes verts à feuilles, les pois, les lentilles, les haricots et les œufs…

Dans certains pays, comme aux Etats-Unis, il est même ajouté à de nombreux produits transformés, et dans la farine. En France, 85% des femmes enceintes prennent de l'acide folique aujourd’hui, un chiffre en nette augmentation. Mais elles le prennent souvent trop tard.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.