Par Philippe Lefebvre

La première destination, c'est la Roumanie, qui propose depuis plusieurs années des circuits autour du héros local, Vlad Tepes alias Dracula. Cela se passe en Transylvanie, dans le centre du pays. Les circuits, en moyenne, durent une semaine avec du tourisme classique. Au bout de trois jours, ça se corse avec déjeuner dans l'auberge où est né Dracula, une nuit dans son château et au final, visite d'une maison de sorcières. A la fin, si vous avez survécu, on vous remet le très sérieux diplôme de la société transylvaine des amis de Dracula. Cela passionne notamment les Américains.

Aux Etats-Unis, justement, j'ai trouvé sur le site de réservation ebookers toute une série d’hôtels où l'on nous dit qu'il y a des fantômes. Par exemple, à San Diego, en Californie. Le « US Grant » serait envahi de revenants glamours et au « Millenium » de Los Angeles, des esprits changeraient les objets de place...

- Combien coûtent ces frissons ?

Pour la Roumanie, il faut compter 1000 euros la semaine vol compris. Aux Etats-Unis, comptez 100 à 150 euros la nuit.

Mais vous pouvez frissonner pour moins cher et moins loin au château de Montreuil-Bellay, dans le Maine-et-Loire.

Là, vous verrez un fantôme qui apparaît à heure régulière. Enfin, Disneyland Paris n'est pas en reste avec des nuits « TerrorificNights » inspirées par le romancier Maxime Chattam (le 26 et 27 octobre). Attention, c’est déconseillé aux moins de 12 ans !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.