Par Philippe Lefebvre

Le château de Disneyland
Le château de Disneyland © cc-by Sean MacEntee

Parce qu'en à peine un an, « Dreams », le spectacle créé à Marne-la-Vallée pour célébrer les 20 ans du parc français et qui mêle dessins-animés, feu d'artifice et effets laser, s'est hissé au rang de meilleure production mondiale dans un parc d'attraction selon de classement de l'Association internationale des parcs.

Mieux, ce spectacle dont la conception aurait coûté à Disneyland Paris 10 millions d'euros ne devait initialement exister que durant les célébrations des 20 ans de la version française du royaume de Mickey. Or le succès est tel, qu'il continue avec, certes, quelques modifications par rapport à la version originale. Mais cela rend les Américains jaloux parce que ce spectacle en grande partie géré par ordinateur, ne peut pas s'exporter.

En Californie par exemple, le château de la belle au bois dormant qui sert d'écran est trop petit. Et à Tokyo, dernier né des parcs Disney, c'est l'eau qui manque pour créer de véritables murs d'image...

- Il y a aussi un nouveau gadget que vous avez testé, et qui va rendre les Américains encore plus jaloux.

C'est un petit chapeau avec des oreilles de Mickey, tout à fait classique. Mais à l'intérieur, il y a un lecteur infra rouge qui modifie la couleur des oreilles en fonction du rythme de la musique, des effets spéciaux...

Les émetteurs infrarouges sont pilotes depuis la régie du spectacle et du coup, les visiteurs deviennent à leur tour des figurants de Dreams. C'est simple, mais il suffisait d'y penser !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.