ParLaëtitia Saavedra

genre
genre © CC / mod as hell

C’est l’objet d’un rapport de l’IGAS, l’Inspection générale des affaires sociales, qui sera remis ce matin à Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes. Car selon l'IGAS, c'est bien dès le plus jeune âge, entre 0 et 3 ans, que se forment les stéréotypes sexistes.

A la crèche par exemple, c'est encore trop souvent sports d’équipe et jeux de construction pour les garçons ; danse et jeux de rôle pour les filles.

Or, les spécialistes le savent : les jeux de construction favorisent la maîtrise de l’espace et les sports d’équipe stimulent l’esprit de compétition et l’estime de soi.

- Que propose le rapport de l’IGAS pour lutter contre ces stéréotypes ?

D’abord, un kit de sensibilisation à destination des personnels des crèches. Ensuite, la formation des personnels constitués à 98% de femmes, auxiliaires de puériculture, puéricultrices et autres assistantes maternelles. Et enfin, sensibiliser les parents, sans oublier aussi les producteurs des programmes jeunesse, les marchands de jouets et les éditeurs. Car il faut le savoir : 7 livres d’enfants sur 10 ont un héros masculin en couverture.

Sur toutes ces mesures, la ministre des Droits des femmes arbitrera dans les semaines à venir. __

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.