ParPhilippe Lefebvre

Ile Maurice
Ile Maurice © Radio France

Tout simplement, si l'on en croit plusieurs experts du tourisme, parce que les tour-operators devraient mettre sur le marché moins de séjours, moins de billets d'avions pour l'été prochain. Donc, en théorie, s'il y en a moins, ils se vendront plus facilement et il leur restera moins de stocks sur les bras à quelques semaines des vacances. Ces stocks qui faisaient généralement le bonheur des habitués des réservations de dernière minute et à moindre coût.

Et si les tour-operators réduisent la voilure comme on dit, c'est parce que la plupart traversent une crise financière sérieuse.

Plus que jamais, chaque séjour vendu compte. Et c'est vrai qu'en bradant des destinations, ils perdent de l'argent même si au final, pour eux, il vaut mieux avoir un vacancier qui paye moins cher que pas de vacancier du tout.

- Alors on ne fera pas d'économies cet été ? Les bons plans, c’est fini ?

Si, vous pourrez tout de même en faire. Deux conseils : vous y prendre le plus tôt possible (il y a en ce moment des prix d'appel très intéressants et on revient finalement à ce que faisaient nos parents, qui pensaient aux vacances d'été dés le mois de janvier).

Et puis, autre conseil : si vous êtes un habitué des achats de vêtements sur Internet, sachez que plusieurs sites ont créé des filiales « voyages ».

Là, vous ne trouverez pas de séjours élaborés par les tour-operators classiques. Non, il s'agit de voyages créés en exclusivité pour les sites en question, avec des réductions qui peuvent aller jusqu'à moins 70%.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.