Par Nathalie Fontrel

Pour montrer qu'il est possible de réduire les quantités utilisées par les agriculteurs, les jardiniers amateurs et les collectivités locales. La France consomme 60 000 tonnes de pesticides par an, ce qui la place en quatrième position des pays utilisateurs dans le monde.

Et les tonnages ne cessent d'augmenter malgré le plan Ecophyto adopté lors du Grenelle de l'environnement, qui prévoit de réduire de 50% les usages d'ici à 2018.

Cette campagne de communication est donc destinée à montrer, par l'exemple, qu'il est possible de produire autrement.

  • Dès lors, comment faire pour produire sans utiliser de pesticides ?

Grâce, notamment, à l'épidémiosurveillance. Il s'agit de repérer l'arrivée d'un insecte ravageur de culture et de prévenir, grâce au site internet du ministère de l'Agriculture. On peut ainsi éviter les traitements préventifs. On ne traite que lorsque le ravageur apparait.

Le plan Ecohyto promeut également la lutte biologique. Les insectes ravageurs ont leurs ennemis. Ce sont d'autres insectes que l'on surnomme des auxiliaires de culture. Ils parasitent les ravageurs et réduisent donc les dégâts sur les rendements agricoles.

Cette campagne de communication, à la télévision et dans la presse écrite, présente des témoignages d'agriculteurs : ils ont réussi à produire mieux avec moins de produits phytosanitaires.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.