C’était bien avant le succès des comédies musicales, un genre où l’on parlait et chantait, et qui remplissait les théâtres et les salles de concert au siècle dernier.

Vincent Scotto chez lui en 1934
Vincent Scotto chez lui en 1934 © Getty / Gamma-Keystone

Comment définir l’opérette ? Ouvrons le Que sais je ? qui lui est consacré : c’est une sorte d’opéra où contrairement à celui-ci, tout se termine bien, où l’on chante, parle et danse, le tout dans une ambiance festive. Un parti pris de bonne humeur, un état d’esprit de bonheur, c’est le sourire de l’opéra bref, l’opérette c’est la fête.

Avec le reportage d'Antoine Ly qui a rencontré Nicolas Bras un musicien très original qui fabrique ses propres instruments à partir d'objets qu'il trouve essentiellement...dans les poubelles.

Programmation musicale :

Générique : Thomas Enhco - I'm fine thank you

LOUIS RODDE/GWENDAL GIGUELAY Fauré : Sonate n° 2 op 117 en sol min. finale : allegro vivo, album Louis Rodde Gwendal Giguelay : Fauré Ropartz – label NoMad music

Ouverture Les cloches de Corneville - Compositeur : Robert Planquette

PHI PHI C’est une gamine charmante, Henri Christiné : acte II air de Phidias - Bourvil

Extrait dialogues Phi Phi (Mireille / Max de Rieux)

LA MASCOTTE J’aim’ben mes dindons

LA FILLE DE MADAME ANGOT Chanson politique

IGNACE dialogue (1’17) + chanson Ignace, Compositeur Roger Dumas – dialogues Jean Manse, Fernandel : Ignace – Eliane Varon : Annette – Christian Asse : Philibert

MONSIEUR CARNAVAL La bohème Charles Aznavour - Georges Guétary

VIOLETTES IMPERIALES : Violettes, Vincent Scotto – Paulette Merval

VIOLETTES IMPERIALES : L’amour est un bouquet de violettes, Francis Lopez – Roberto Alagna

LA ROUTE FLEURIE La vie de bohème - Francis Lopez - Bourvil

THE ARMADILLO STRING QUARTET Youkali tango - K. Weill

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.