Dès qu’un son sort de sa bouche, on sait qu’il s’agit de lui, Pavarotti. Le ténor italien le plus connu au monde est mort il y a 9 ans aujourd’hui, le 6 septembre 2007 à Modène.

Luciano Pavarotti devant le MET de New-York, 1973
Luciano Pavarotti devant le MET de New-York, 1973 © Getty / Santi Visalli

Hommage, donc, aujourd’hui avec quelques-uns de ses plus grands enregistrements.

Et le reportage d'Antoine Ly, qui a décidé de prendre des cours de chant en compagnie de Raymonde Viret, professeur de chant

Programmation musicale :

Générique : Thomas Enhco - I'm fine thank you

BEETHOVEN Sonate pour piano et violon en la maj. n° 2 op.12 - Pierre Fouchenneret (violon) Romain Descharmes (piano)

DONIZETTI Una furtiva lagrima, Elixir d’Amour - Orchestre de chambre anglais – dir. Richard Bonynge , Lucciano Pavarotti

PUCCINI E lucevan le stelle, Tosca, Air de Cavaradossi acte III - National Philharmonic Orch. – dir. Nicola Rescigno, L. Pavarotti

SCARLATTI Sonate en fa min. 171 K 386 - Christian Zacharias (piano)

CARUSO O sole mio

L.PAVAROTTI / LUCIO DALLA Caruso

GIORDANNO Come un di di maggio, ANDREA CHENIER – air d’Andrea acte IV, Orchestre de l’Académie Sainte Cécile de Rome – dir. Antonio Pappano, Jonas Kaufmann

DONIZETTI Ah ! mes amis, La fille du Régiment – air de Tonio acte I, Orch et Choeur de l’Opéra Royal de Covent Garden, Dir. Richard Bonynge, L. Pavarotti

MOUSSORGSKY- Promenade, et les Tuileries (choix auditeurs)

et des extraits du documentaire "Luciano Pavarotti, le concert des Etoiles“ réalisation : Franck Broqua

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.