Son nom s’affiche sur la façade de l’opéra Bastille, à Paris Camille Saint-Saëns. A l’opéra, on joue Samson et Dalila, ce qui ne s’était pas vu depuis 25 ans.

Camille Sain-Saëns jouant du piano regardé par deux hommes
Camille Sain-Saëns jouant du piano regardé par deux hommes © Corbis / Library of Congress

Saint Saëns, cet enfant précoce qui connaissait les notes avant de savoir lire et qui est devenu un virtuose du piano puis un compositeur français de premier plan. Saint Saëns, mort en 1921, à 86 ans, a abordé la plupart des genres musicaux. Et l'on retient surtout de lui le Carnaval des animaux, la Danse macabre ou la Symphonie numéro 3.

Programmation musicale :

Générique : Thomas Enhco - I'm fine thank you

LUCY DIXON Undecided - Album Lulu’s back in town – label D Stream

SAINT-SAËNS Danse macabre op 40, Deutsche Kammerphilharmonik Bremen – dir. Daniel Harding, Soliste Renaud Capuçon

SAINT-SAËNS Mélodies Persanes : la brise, Poème d’Armand Renaud - Tassis Christoyannis/Jeff Cohen

SAINT-SAËNS Rondo Capriccioso/Un soleil rouge, Un soleil rouge (Richard Anthony) 1971, Intro et Rondo Capriccioso op 28 pour violon et piano Ivry Gitlis/Daria Hovora

RAMEAU Chantons l’éclatante victoire, Castor et Pollux Ensemble Pygmalion – dir. Raphaël Pichon

SAINT-SAËNS Mon cœur s’ouvre à ta voix, Orchestre national de la Radiodiffusion française – direction Georges Prêtre, Maria Callas

MIX CARNAVAL DES ANIMAUX, Introduction : narrateur Claude Piéplu – texte Francis Blanche, Annonce Claude Piéplu : l’Eléphant, Les éléphants : Ensemble Orchestral de Paris (solistes : H.Demarquette violoncelle, Boris Berezovsky piano, Brigitte Engerer piano), Fossiles : orch. Symphonique d’Atlanta dir. Yoel Levi – Itzhak Perlman violon et récitant, le carnaval jazz des animaux : la marche royale du lion, Narrateur : Edouard Baer texte de Tai Marc le Than The amazing keystone big band

ENSEMBLE L’ARPEGGIATA Lu passariellu (tarantella dell’avena) (choix auditeur)

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.