L’empereur romain Eliogabale a peu régné puisqu’il est mort à 17 ans. Cavalli a fait de ce jeune homme mégalomane un opéra que monte Thomas Jolly, à l’opéra Garnier.

Thomas Jolly
Thomas Jolly © AFP / Jean-François Monier

Première mise en scène de celui qui au théâtre monté henry 6 et Richard 3. Non seulement les monstres ne lui font pas peur, mais en plus, ils l’inspirent.

Eliogabalo, au palais Garnier du 14 septembre au 15 octobre 2016

Programmation musicale :

HAYDN Symphonie n° 78 en ut mineur : final, Orchestre. Academia Bizantina – dir. Ottavio Danton, Album « Haydn, symphonies »- Decca

EXTRAIT ELIOGABALE : Air d’Alessandro Cavalli – acte I sc. 6 "Misero"

BRITTEN Lord Jesus think on me, Noye’s fludde (L’Arche de Noé) op 59 - Finchley Children’s music group, dir. Nicholas Wilks, BBC concert Orchestra

JOHN WILLIAMS Prologue Harry Potter à l’école des sorciers

ROLAND DE LASSUS Cantique n° 1, Osculetur me osculo - Choeur de Chambre de Namur - dir. Leonardo Garcia Alarcon

RUFUS WAINWRIGHT Take all my loves, Paroles William Shakespeare/musique Rufus Wainwright, "Take all my loves – 9 Shakespeare sonnets“

EXTRAIT ELIOGABALO : Air d’Atilia Cavalli – acte II sc. 2

Ouverture Fantasio Offenbach, Orchestre des Lumières – dir. Mark Elder

OFFENBACH Voyez dans la nuit brune Fantasio – acte I – air de Fantasio

BUDDY RICH Wack wack (Choix auditeur)

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.