Le premier film parlant s’intitule "Le chanteur de jazz", on est en 1927… Ils sont quasiment nés ensemble, ces deux-là, le jazz et le cinéma !

Aujourd’hui, nous allons voir et écouter, la manière dont ces deux domaines de l’art se fréquentent, et parfois, se complètent.

Programmation musicale :

Générique : Thomas Enhco - I'm fine thank you

RICHARD GALLIANO Ouverture du Songe d’une nuit d’été, (spectacle 1986 Comédie Française), Comp. Astor Piazzolla, sur compilation Richard Galliano – les années Milan - Label Milan music

La panthère rose : main title, comp Henri Mancini

Le milliardaire (Let’s make love) : My heart belongs to daddy, comp. Cole Porter, Marilyn Monroe

CASABLANCA : extrait + As time goes by Comp. Herman Hupfeld, Dooley Wilson

L’homme au bras d’or : Frankie machine, Comp. Elmer Bernstein

Touchez pas au grisbi : le grisbi, Comp. Jean Wiener, Trio Jean Wiener – harmonica : Jean Wetzel

Ascenseur pour l’échaffaud : générique, Comp. Miles Davis

Tirez sur le pianiste : Marcelle + extrait film + Framboise, Boby Lapointe

La la land : City of stars, Emma Stone / Ryan Gosling

A bout de souffle (bande annonce)

A bout de souffle : poursuite

Stormy weather : Stormy weather, Comp. Harold Arlen/lyrics Ted Koehler, Lena Horne

Bird : April in Paris, Comp. Vernon Duke Charlie Parker

Play misty of me (un frisson dans la nuit) : Misty, Comp. Erroll Garner

Extrait les Liaisons dangereuses "essayez d’aimer Loulou Duchemin“Jeanne Moreau / Boris Vian

Les liaisons dangereuses : No problem, Art Blakey & jazz messengers

Radio days : Take the A-train, Comp. Billy Strayhorn Duke Ellington

Le livre de la jungle : the bare necessities / il en faut peu pour être heureux, Comp. Terry Gilkyson, Phil Harris (Baloo) Bruce Reitherman (Mowgli), Jean Stout (Baloo) Pascal Bressy (Mowgli)

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.