Le premier film parlant s’intitule "Le chanteur de jazz", on est en 1927… Ils sont quasiment nés ensemble, ces deux-là, le jazz et le cinéma !

Aujourd’hui, nous allons voir et écouter, la manière dont ces deux domaines de l’art se fréquentent, et parfois, se complètent.

Programmation musicale :

Générique : Thomas Enhco - I'm fine thank you

RICHARD GALLIANO Ouverture du Songe d’une nuit d’été, (spectacle 1986 Comédie Française), Comp. Astor Piazzolla, sur compilation Richard Galliano – les années Milan - Label Milan music

La panthère rose : main title, comp Henri Mancini

Le milliardaire (Let’s make love) : My heart belongs to daddy, comp. Cole Porter, Marilyn Monroe

CASABLANCA : extrait + As time goes by Comp. Herman Hupfeld, Dooley Wilson

L’homme au bras d’or : Frankie machine, Comp. Elmer Bernstein

Touchez pas au grisbi : le grisbi, Comp. Jean Wiener, Trio Jean Wiener – harmonica : Jean Wetzel

Ascenseur pour l’échaffaud : générique, Comp. Miles Davis

Tirez sur le pianiste : Marcelle + extrait film + Framboise, Boby Lapointe

La la land : City of stars, Emma Stone / Ryan Gosling

A bout de souffle (bande annonce)

A bout de souffle : poursuite

Stormy weather : Stormy weather, Comp. Harold Arlen/lyrics Ted Koehler, Lena Horne

Bird : April in Paris, Comp. Vernon Duke Charlie Parker

Play misty of me (un frisson dans la nuit) : Misty, Comp. Erroll Garner

Extrait les Liaisons dangereuses "essayez d’aimer Loulou Duchemin“Jeanne Moreau / Boris Vian

Les liaisons dangereuses : No problem, Art Blakey & jazz messengers

Radio days : Take the A-train, Comp. Billy Strayhorn Duke Ellington

Le livre de la jungle : the bare necessities / il en faut peu pour être heureux, Comp. Terry Gilkyson, Phil Harris (Baloo) Bruce Reitherman (Mowgli), Jean Stout (Baloo) Pascal Bressy (Mowgli)

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.