La revue de presse de Frédéric Pommier.

« Mais qui veut la peau des rhinos ? »

C’est la question que pose Jean-Pierre Vrignaud dans l’édito de NATIONAL GEOGRAPHIC. Qui tue donc les rhinocéros ? Réponse : l’ignorance et l’appât du gain. En effet, et malgré l’absence de toute preuve scientifique, de riches Chinois et Vietnamiens sont persuadés que l’ingestion de poudre de corne de rhinocéros peut guérir des cancers comme des morsures de serpent. En Asie, le kilo de corne peut ainsi dépasser les 50.000 euros.

Et, à 10.000 kilomètres – un effet papillon pervers – des braconniers d’Afrique s’emploient du coup à récolter le plus possible de ces cornes aux vertus prétendument miraculeuses. C’est notamment le cas au Mozambique, de même qu’en Afrique du Sud, où le marché a explosé. Sachant que pour s’emparer des cornes, il faut tuer les pachydermes. C’est un véritable massacre et, si l’on ne fait rien, d’ici dix ans, les rhinocéros pourraient avoir totalement disparu de la surface du globe.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.