Bonjour et bonne année à tous...

A pied, à cheval, en voiture, et en bateau à voile... Comme l'écrivait Prévert, et comme le chantait Montand, il existe de très nombreuses façons de se déplacer quand on sort de l'école et qu'un grand chemin de fer nous emmène autour de la terre dans un wagon doré, mais que soudain les fleurs se mettent à pousser, pousser à tort et à travers, et que le chemin de fer ne veut plus avancer, de peur de les abîmer...

En France, les chemins de fer, c'est la SNCF, et très bientôt, les trains de la Société Nationale seront équipés du WI-FI... Annonce, hier, sur France INTER, de la Secrétaire d'Etat au Numérique... Annonce reprise en manchette du FIGARO ECONOMIE... Depuis plusieurs années, les voyageurs se plaignaient de l'absence de connexion internet dans les wagons, note Lucie Ronfaut, qui précise que « cette commodité est de plus en plus réclamée par les usagers de transports en tout genre » ... Être connectés, partout, tout le temps, même dans les airs... La compagnie Air France testera ainsi, dès cette année, un dispositif permettant d'avoir du réseau au sein de deux Airbus long et moyen-courrier... Et quatre opérateurs ont déjà signé un accord avec la RATP afin de développer la 3G et la 4G dans le RER et le métro...

Le métro, dans lequel on peut d'ailleurs faire de jolies rencontres, comme en témoigne cette annonce publiée dans LIBERATION... Elle est signée d'une certaine Laure, et voilà ce qu'elle écrit : « Le 31 décembre, vers 14H45, sur la ligne 9, j'étais assise dans le carré, et vous étiez debout. Je me suis levée à République, vous me regardiez. Vous aviez les yeux bleus, un peu comme les miens. Je vous ai trouvé beau. Juste un échange de regards, qui m'a laissée démunie sur le quai... J'aurais voulu vous offrir un café, un réveillon peut-être... » Puis elle indique son mail, espérant que l'inconnu tente de la contacter... A lire à la rubrique "transports amoureux"...

Le métro, le train, les pieds, le cheval, la voiture... Et le bateau à voile, comme l'écrivait Prévert, et comme le chantait Montand... Mais, pour se déplacer, il existe également de terribles bateaux sans voile... Et là, il ne s'agit plus de transports amoureux, mais d'épouvantables cargos poubelles, qui font aujourd'hui la Une d'une bonne partie des journaux...

C'est, notamment, la Une du MONDE... Une photo prise à bord du "Blue-Sky-M", le 31 décembre, dans le port de Gallipoli... Et ce titre : « Migrants à la dérive sur les côtes italiennes » ... Trois bateaux en perdition ont été interceptés en Méditerranée, avec à bord, plusieurs centaines de migrants... « Des bateaux fantômes en Méditerranée... » Le reportage est signé Maryline Baumard, qui nous raconte comment les passeurs n'hésitent plus désormais à charger des migrants sur de vieux navires, avant de les abandonner en pleine mer... « L'an dernier, écrit-elle, 3.419 personnes ont officiellement péri en tentant de gagner l'Europe par la mer... Une hécatombe qui a valu à la Méditerranée le triste surnom de 'route la plus meurtrière du monde'... »

Une moyenne de 9 morts par jour... « La Méditerranée, tombeau marin » , commente LIBERATION, dans lequel Michel Henry nous explique le juteux business du trafic de migrants... Un chiffre d'affaire annuel de près de 6 milliards d'euros, d'après l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime... Cet été, le GUARDIAN avait recueilli le témoignage d'un trafiquant... « Je ne suis pas un criminel, disait-il : je fournis un service... » De fait, il y a un marché, une demande et une offre... Par migrant, le passage coûte de 800 à 2.500 euros, voire davantage encore... Pour un bateau avec 500 personnes, le passeur encaisse donc de 500.000 à 1 million d'euros... A ce tarif, il peut sans difficulté acheter une vieille carcasse et l'abandonner en mer...

Pour LA MARSEILLAISE, ces migrants qu'on abandonne sont « Les damnés de la mer » ... Ils sont « Les naufragés de l'Europe » , pour LA DEPECHE DU MIDI... Et « cet afflux pose en des termes nouveaux les problèmes de l'immigration vers l'Union Européenne » , analyse Pierre Fréhel dans LE REPUBLICAIN LORRAIN... Les termes nouveaux, c'est tout d'abord que cet exode est avant tout lié aux guerres : en Syrie, en Lybie, en Irak, en Afghanistan... Ceux qui quittent leurs pays quittent avant tout la guerre... Des guerres dans lesquelles les Européens, comme les Américains, ont leur part de responsabilité. « L'autre nouveauté tient au fait qu'il s'agit de migrants d'un type différent, des personnes éduquées, voire très diplômées... L'Allemagne, d'ailleurs, l'a bien compris, qui accueille déjà dix fois plus de réfugiés syriens que la France... »

« Ces gens qui partent fuient les massacres et les conflits, plus que la désespérance économique » , confirme Jean-Pierre Lacan dans LE MIDI LIBRE... « A ceux qui veulent les rejeter en mer, expliquons inlassablement que tant qu'il y aura des guerres, il y aura du bétail humain dans des cargos rouillés... »

Il y a donc les guerres, il y a une industrie mafieuse, « une industrie du désespoir » pour Raymond Couraud dans L'ALSACE... Jean-Louis Hervois dans LA CHARENTE LIBRE, relatant, pour sa part, que le trafic d'êtres humains en Méditerranée est aujourd'hui devenu la troisième source de financement des mafias, après la drogue et les armes...

L'enquête polémique dévoilée hier sur les causes du cancer continue également d'alimenter les journaux... D'après une étude américaine, 2 cancers sur 3 seraient dus au hasard, les facteurs externes, comme l'alcool et le tabac, étant minoritaires... Pour LE PARISIEN, c'est « l'étude qui bouscule les préjugés » ... « L'étude qui jette le trouble » , s'inquiète LA PROVENCE, tandis que LA NOUVELLE REPUBLIQUE évoque « une fâcheuse loterie » ... Dans LE MONDE, Sandrine Cabut rappelle toutefois que deux tumeurs parmi les fréquentes, celle de la prostate et celle du sein, n'ont pas été prises en compte par les chercheurs américains, ce qui pourraient sérieusement modifier le poids réel du hasard...

Dans la presse régionale, on s'intéresse par ailleurs aux statistiques du dernier recensement... A la Une de LA VOIX DU NORD : « Nous sommes officiellement 4 millions 50 mille 756 » ... Ce "nous" désignant la population de la région Nord-Pas-de-Calais... Enthousiasme également à la Une de L'UNION : « Reims inverse la tendance et gagne 1.141 habitants »... L'ECLAIR, à l'inverse, se désole, en constatant que la ville de Pau est sur la mauvaise pente... En cinq ans, la ville, aujourd'hui dirigée par François Bayrou, a perdu plus de 6.500 habitants...

François Bayrou, qui sera donc bientôt Premier ministre... Du moins, dans le roman d'anticipation de Michel Houellebecq, en librairie la semaine prochaine... Son sixième roman, "Soumission", dans lequel il imagine la France en 2022... Un président musulman et une République islamique... Photo pleine page de l'écrivain à la Une de LIBERATION, qui lui consacre un dossier de 6 pages... « Houellebecq et l'islam : la position du soumissionnaire... » Un brûlot politique, autant qu'une œuvre littéraire, une œuvre sur laquelle la rédaction du quotidien est partagée - divisée, même. Vous lirez les différents points de vue dans le journal...

Et vous lirez aussi, sur le site MEDIAPART, le point de vue de Sylvain Bourmeau : pour lui, le livre de Houellebecq n’est rien moins qu’un « suicide littéraire français » : « roman sec et triste, approximatif, mal documenté, pas dialogique pour un sou et sans une once de poésie, 'Soumission', écrit-il, sonne faux de bout en bout... » Fermez le banc.

Une enquête sur les adoptions dans LE FIGARO... « Pourquoi les Français adoptent moins d'enfants à l'étranger » ... Le nombre d'adoptions à l'international en 2014 pourrait passer sous la barre des 1.000 enfants recueillis, soit le chiffre le plus bas en France depuis plus de 30 ans... Les pays, africains notamment, ont durci, voire fermé, leurs portes à l'adoption... A la Une, également : les vœux du patron du journal, Serge Dassault, lequel en profite pour suggérer à François Hollande de baisser les impôts, s'il veut « sauver la France du désastre financier » ...

Une enquête dans LE PARISIEN : « Juifs de France : la tentation du départ... » En 2014, 7.000 Français de confession juive sont partis vivre en Israël : 7.000, le nombre a doublé en un an. Première explication avancée par les familles concernées : la volonté d'échapper à un climat d'antisémitisme grandissant...

Enfin, dans le même journal, cette question : « Pourquoi ne pas rallonger les vacances de Noël ? » Mais oui, c'est vrai, pourquoi ? A deux jours de la rentrée, certains spécialistes proposent d'accorder trois semaines de congés - donc une semaine de supplémentaire, afin de se remettre des fêtes, jugées peu reposantes pour les enfants... D'ailleurs, pour les adultes, elles ne sont pas reposantes non plus, les vacances de Noël... Mais bon, il faut bien retourner à l'école, si l'on veut ensuite pouvoir en ressortir... En sortant de l'école, nous avons rencontré...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.