Les textos du « 32 »… et la résistance en 35 millimètres.

Je ne sais pas si vous connaissez le numéro de portable de François Hollande ? Vous ne le connaissez pas ? Eh bien sachez qu'après le traditionnel "06", c'est le nombre "32"... Et c'est par ce nombre-là que certains proches du chef de l'Etat ont désormais pris l'habitude de le désigner...« "J'ai envoyé un texto au 32" , s'informent-ils entre initiés... Ou bien encore, rosis d'orgueil : "Tu sais, le 32 m'a répondu..." » C'est à lire dans MARIANNE, sous la plume d'Anne Rosencher : "Enquête sur les textos du président Hollande"... Lequel, en arrivant à l'Elysée, a conservé sa ligne de portable personnel - une ligne non sécurisée, au bout de laquelle il est joignable en permanence par SMS... Il est accro aux SMS... Il en envoie toute la journée... Et il répond donc également à quasi tous ceux qu'il reçoit ; SMS de ministres, SMS de parlementaires, mais également de journalistes, de chefs d'entreprise ou de secrétaires de section du Parti socialiste ... « Après la droite bling-bling, bienvenue dans la gauche dring-dring ! » s'amuse l'hebdomadaire, qui explique que François Hollande se sert de ces textos tout à la fois « pour apaiser, manipuler, désamorcer, pour préserver le lien avec ceux qu'il considère comme 'sa bande', surtout quand il doit se faire pardonner de n'avoir pas accédé à une demande, ou bien quand il doit amortir une nouvelle désagréable... » Confidence d'un de ses amis : « Les textos de François sont une sorte de martingale personnelle : ils ne lui coûtent rien, mais lui rapportent gros, tant les gens sont flattés d'en recevoir... »

La politique du SMS - à lire, donc, dans MARIANNE... Et, du coup, on se dit que le président de la République a dû, dès hier soir, envoyer un gentil texto au réalisateur Abderrahmane Sissako...

Son film Timbuktu a obtenu 7 récompenses lors de la 40ème cérémonie des César : meilleur son, meilleure photo, meilleure musique originale, meilleur scénario, meilleur montage, meilleur réalisateur et meilleur film... C'est « Le triomphe de Timbuktu » , titre ainsi LA PROVENCE. « La consécration » , confirme MIDI LIBRE, tandis que LE PARISIEN évoque « La victoire de la Résistance » ... La résistance, oui, car, explique le journal, ce film lumineux raconte la résistance de peuple malien dans une capitale occupée par des djihadistes... Déjà plus de 750.000 spectateurs en France, et un thème qui, bien sûr, résonne avec l'actualité... « Mon métier est de témoigner pour les autres... L'art a cette fonction » , explique Abderrahmane Sissako dans les colonnes du quotidien... « Quand le monde est atteint par quelque chose d'aussi terrible que le terrorisme, on doit lutter contre la barbarie... Une barbarie avec une justice qui coupe les bras, qui coupe les mains, avec des lapidations, des couples mis à mort... Bien sûr, il fallait raconter ça... Et montrer que la résistance est possible... »

Mais comment résister... Et comment prévenir ? Comment anticiper ? C'est le dossier à la Une de LIBERATION : « Le contre-djihad français » ... Le nombre grandissant de jeunes tentés par le terrorisme islamiste pousse aujourd'hui la France à expérimenter des méthodes pour endiguer leur dérive violente... Enquête, reportages, interviews sur ces nouvelles méthodes de dé-radicalisation ... « C'est la grande tâche des années à venir » , note Alexandra Schwartzbroad dans son éditorial : « Repérer en amont les jeunes tentés par le djihad, voire ceux qui ont déjà basculé, et les ramener - non pas dans le 'droit chemin' (car y a-t-il un 'droit chemin'), mais les ramener à eux-mêmes... Leur faire comprendre qu'ils vont se perdre, dépossédés de leur libre-arbitre, et qu'il leur appartient de retrouver la maitrise de leur existence... »

Le problème, c'est que la France a pris beaucoup de retard... « Tant que le phénomène concernait uniquement des musulmans arabes venus des cités, ça n'intéressait pas grand-monde » , regrette la responsable d'une cellule de dé-radicalisation ... Et puis, pendant longtemps, « depuis les attentats de 1995 » , ajoute Mathieu Guidère, professeur d'islamologie à l'Université de Toulouse, « la France a choisi une approche exclusivement répressive » ... Visiblement, ça ne suffit plus. Mais le gouvernement a, semble-t-il, compris qu'il fallait désormais multiplier les approches... Et augmenter les fonds destinés à la lutte contre la radicalisation. L'an dernier, le comité interministériel de prévention de la délinquance disposait d'un budget de 500.000 euros... Il passera, cette année, à 20 millions d'euros... Dont la moitié ira à l'accompagnent social et à l’accompagnement thérapeutique...

Bref, mieux vaut prévenir que guérir... Et c'est aussi le thème du dossier du mensuel SCIENCES HUMAINES : « Pourquoi donc le djihad séduit des jeunes Français » ... Lire aussi, ce mois-ci, le toujours excellent PHILOSOPHIE MAGAZINE, qui nous propose « un guide d'autodéfense contre le fanatisme » ... Passionnant dossier, qui liste notamment les différents modèles de dé-radicalisation : le modèle saoudien, le modèle asiatique et le modèle européen... Les deux premiers semblent recueillir plus de succès... Interview du philosophe Marcel Gauchet : « L'islam, dit-il, fonctionne comme un projet révolutionnaire collectif et une promesse de sécurité psychique personnelle... » Interview du sociologue Fadar Khosrokhavar : « En devenant des chevaliers de la foi, les djihadistes se prennent pour une sorte d'élite... »

Alors est-ce, en effet, ce qui a motivé les deux frères Kouachi, auteurs de l'attentat contre CHARLIE HEBDO ? Suite des révélations du MONDE sur les auditions de la sœur et des compagnes des deux assassins... Elles expliquent leur incompréhension... L'un des frères, en partant de chez lui, le mercredi de la tuerie, avait dit à sa femme qu'il rentrerait le soir-même... L'autre avait expliqué qu'il partait faire les soldes... Et, si l’on en croit, donc, leurs compagnes, tous les deux pratiquaient, je cite, « un islam tout à fait normal » .

Et puis dans M, LE MAGAZINE DU MONDE, reportage au sein de l'équipe de CHARLIE HEBDO... Une équipe qui prépare un nouveau numéro du journal... Parution mercredi prochain... Une équipe sous menace constante… Une équipe qui doit faire faire à des conflits anciens ressurgis récemment… Une équipe qui doit faire face à sa nouvelle prospérité... Et tenter aussi de convaincre de nouveaux dessinateurs… Mais c'est très compliqué... Tout est très compliqué... Y compris, donc, l'argent, qui pourrait pervertir ce qui était l'esprit de CHARLIE HEBDO... Témoignage du chroniqueur Patrick Pelloux : « Ces millions d’euros, c'est un cauchemar, ça peut nous tuer ! »

A lire, également, dans les journaux, ce matin…

Il était candidat aux départementales dans l'Aveyron, sous la bannière Front National, et sur sa page Facebook, il avait expliqué qu'il souhaitait « la mort des Juifs » . Son parti l'a exclu, le parquet s'est saisi de l'affaire et il a été placé en garde à vue... C'est à lire dans CENTRE PRESSE.

L'ouverture du salon de l'agriculture à Paris... Photo d'un troupeau de vaches à la Une de L'ECHO DE LA HAUTE-VIENNE : « La France a du goût » ... Photo d'un producteur sarthois à la Une du MAINE LIBRE : « Son fromage au lait cru aura les honneurs du salon » ... 700.000 visiteurs sont attendus d'ici le 1er mars... Mais pour les agriculteurs, « le climat est morose - notamment à cause de la fin des quotas laitiers » , nous explique OUEST FRANCE.

La grippe et « les hôpitaux en état d'urgence » , manchette de L'INDEPENDANT... « En surchauffe » , abonde NICE-MATIN… « 4.000 grippés aux urgences" à travers la région PACA... Afflux inquiétant de patients et une situation inédite depuis 2013 »…

De son côté, LA NOUVELLE REPUBLIQUE DES PYRENEES revient sur une disparition qui secoue l'Italie : Michele Ferrero, surnommé Monsieur Nutella ... Grâce à sa pâte à tartiner, mais aussi grâce aux œufs Kinder et grâce à ses pralines - les fameux Ferrero Rocher des soirées de l'ambassadeur, il avait transformé la petite entreprise de son père en véritable empire de la chocolaterie... A 89 ans, il était devenu l'homme le plus riche d'Italie...

L'anniversaire délirant de Mugabe... C’est à lire dans LE PARISIEN... « L'inoxydable président du Zimbabwe, au pouvoir depuis 1980, fête aujourd'hui ses 91 ans... Et il se moque comme d'une guigne de la polémique sur le coût des festivités organisées la semaine prochaine au célèbres chutes Victoria... 20.000 invités présents et au menu du repas organisé pour le dictateur sanguinaire, expert ès triches électorales : deux éléphants, deux buffles, cinq impalas et deux antilopes... Le coût de la fête n'est pas connu, mais ses 90 ans, l'an dernier, avaient coûté la bagatelle de 36 millions d'euros, avec match de football et défilé de mode... » Le Zimbabwe est un pays très pauvre, mais Mugabe s'en fiche et il a récemment prévenu qu'il comptait vivre jusqu'à 100 ans...

Le harcèlement moral entre magistrats... C’est à lire dans LE FIGARO... Sexisme, humiliations... « Pour la première fois, un rapport fait un état des lieux alarmant de la souffrance morale dans les juridictions »...

Enfin, sur le site MEDIAPART : une info qui pourrait provoquer des remous dans le gouvernement... Lucie Delaporte nous apprend que la secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, aurait falsifié son CV ! Dans sa biographie officielle, on peut lire qu'elle est titulaire d'une maîtrise d'économie. Or, il s'agit vraisemblablement d'un diplôme fantôme. En charge des Universités, Geneviève Fioraso n'aurait jamais obtenu cette maitrise... Elle n'a même jamais suivi aucun cursus dans cette matière... Et moi, j'avoue que je serais curieux de connaître la teneur des textos que ne manquera pas de lui envoyer, ce samedi, le chef de l'Etat...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.