« Mais où est passé le soleil ? » C’est LE PARISIEN qui pose la question ce matin… Et le quotidien de préciser que la météo ne nous gâte pas en ce début d’année… Un déficit d’ensoleillement exceptionnel sur la moitié nord du pays.

Au Touquet : 8 heures de soleil depuis le 1er janvier. Habituellement, c’est près de 21 heures. 

Charleville-Mézières : 5 heures 20 de soleil. Habituellement, c’est 17 heures. 

Et à Paris : seulement 3 heures 23 de soleil depuis le 1er janvier… Habituellement, c’est six fois plus. 

Comment résister et garder le moral malgré la grisaille ?

Le quotidien a interrogé quelques lecteurs… Réponse de Sébastien, un pompier de 35 ans.

Moi, je regarde la télé, au chaud, à la maison...

Réponse de Sophie, 50 ans.

Moi, j’écoute de la musique...

Réponse d'Arnaud, machiniste vivant au Mans.

Moi, je me réconforte en mangeant... 

Manger, d'accord, mais quoi ? On peut s’inspirer des recettes de CUISINE ET VINS DE France… Dans le dernier numéro, dossier sur « les soupes et gratins qui réchauffent notre hivers » : soupe de courge et patate douce, crème de topinambour, macaronis façon pizzas. Eh ben voilà, ça y est, j’ai faim…

On peut aussi se jeter sur le chocolat, riche en théobromine, substance qui dope le cerveau, mais dans LE PARISIEN, des psychologues proposent d’autres solutions... 

Sortir, voir des amis, faire du sport ou penser à ses prochaines vacances et profiter des soldes pour s’offrir un petit séjour au soleil… 

Cela dit, pour voyager, on peut aussi feuilleter la presse… Ça coûte beaucoup moins cher… Et puis c’est plus rapide… On voyage en lisant le hors-série du FIGARO consacré à la ville de Vienne… Des monuments et de l’art à tous les coins de rue… Des cafés où l’on danse et des promenades sur les traces de Stephane Zweig ou de Sissi... 

D’autres invitations au voyage dans la formidable revue L’ÂME DES LIEUX… On découvre Palerme, en pleine renaissance et qui reste fidèle à sa longue tradition d’accueil – la ville est ouverte aux migrants… On découvre le grand Canyon et le pic du Midi, et l’on suit les traces de Flaubert – les villages qu’il a décrit dans Madame Bovary… Tout cela, c’est autour de Rouen… Rouen : 1 heure 55 d’ensoleillement depuis le 1er janvier… Habituellement, c’est 19 heures… 

Mais dans la presse quotidienne, l’ambiance n’est pas franchement au dépaysement…  

L’ambiance est à la violence dans la presse quotidienne.

C’est le mot qu’on retrouve un peu partout ce matin… Les violences passées, et les violences qu’on craint lors de la neuvième journée de mobilisation du mouvement des « gilets jaunes »… « La crainte d’un nouveau samedi soir », titre LE FIGARO, qui précise que les forces de l’ordre se préparent au pire… 

Jamais la situation n’a été aussi inflammable… D’autant que la mobilisation s’annonce plus forte encore que la semaine dernière… 

« Gilets jaunes, même jour, mêmes heurts ? » questionne de son côté la Une de LIBÉRATION. Le dispositif sécuritaire, avec 80.000 policiers et gendarmes déployés dans le pays, illustre bien la crainte d’une nouvelle « escalade de la violence », commente le quotidien… Analyse de la sociologue Isabelle Sommier.

L’idée que seule la violence paye est très présenteEt les réponses tardives de l’exécutif ont conforté l’idée chez certains qu’elle était nécessaire pour être audible… 

Confirmation de son collègue Jean Viard dans LE PARISIEN.

La logique des Gilets Jaunes, c’est que la violence, ça paie… Et ils n’ont pas tout à fait tort… Si Emmanuel Macron a fini par lâcher 10 milliards d’euros, c’est bien parce que Paris a pris des allures de champs de bataille… 

La violence contre les élus

En premier lieu, les députés de la majorité… Domiciles dégradés, tagués, des menaces de plasticage et des lettres d'insultes – parfois sexistes ou homophobes, parfois racistes, antisémites… Menaces de mort aussi : des balles dans des enveloppes…

Les violences subies par les manifestants

. Plus de 2.700 blessés depuis deux mois, dont plusieurs dizaines grièvement. C'est à lire dans LIBÉRATION... Des os fracturés, des brûlures, des mutilations, des bras et des jambes incrustés de bouts de grenades et des plaies à la tête, causées par des coups de matraques ou des tirs de Flashs-Ball… « Gilets jaunes : deux Frances face à face », relève pour sa part LE MONDE, soulignant qu’une part croissante de la population s’inquiète de ce climat de violence. LE DAUPHINE évoque « le spectre de la radicalité », PRESSE OCEAN « l’appel au calme » lancé par le préfet de Loire Atlantique. Quant à L’ARDENNAIS, il assure qu’entre les Gilets Jaunes et le pouvoir, « le fossé se creuse ».

On découvre d’ailleurs autres violences dans la presse… 

Le mal-être des enseignants

C'est la Une de L’ALSACE. « Un mal-être qui s’intensifie », note le quotidien. Selon les syndicats, la souffrance au travail tend à s’aggraver dans l’Education Nationale. Témoignages de profs qui racontent leur épuisement quotidien… Des profs, dont il est également question dans POLITIS : le ministre Jean-Michel Blanquer veut-il les museler ? Inquiétude sur un projet de loi qui entend brider les critiques du corps enseignant contre les politiques éducatives du ministère…

Violences à l'hôpital

A lire dans NORD ÉCLAIR... Au CHU de Lille, double agression d’une infirmière et d’une aide-soignante kil y a quelques jours… L’hôpital a décidé de mettre en place un plan de sécurisation… 

Harcèlement homophobe

A lire dans NORD LITTORAL... L'histoire d'un employé de l’agglomération de Calais harcelé, donc, à cause de son homosexualité… Des lettres anonymes d’insultes et de menaces déposées sur son bureau…  

Des sans-papiers humiliés

C'est à lire sur le BONDY BLOG : l’appel à l’aide de 44 sans-papier, en grève de la faim au centre de rétention administrative de Vincennes… Ils dénoncent des conditions de vie inhumaines - douches dégueulasses et bouffe immonde, mais aussi des violences policières récurrentes… Ils se disent « humiliés »… Parfois même « torturés »… 

Que lire, dès lors, pour conserver le moral ?

Par exemple L’EQUIPE MAGAZINE, qui nous présente une équipe de jeunes footballeuses… Les joueuses de moins de 15 ans du Football Club de Nantes… En trois matches, elles ont inscrit 95 buts… C’est énorme… Elles sont extraordinaires. 

Et puis, on peut se plonger aussi dans le formidable reportage que publie LA CROIX : 24 heures dans le plus grand resto routier de France... Dépaysement garanti... L'endroit s'appelle L'Escale... Nuit et jour y affluent des centaines de routiers... C'est à côté de Châteauroux... Châteauroux, j'y étais hier. Le temps était à la grisaille, mais la ville est très chouette. J'ai pris un chocolat viennois.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.