On les appelle « les Sentinelles »… C’est une tribu de 150 âmes. Une tribu qu’on pense être la plus isolée du monde. Du moins, du monde contemporain. Un peuple ancestral habitant sur une île située au large de l’Inde. Une île quasi totalement recouverte par la forêt, interdite d’accès par les autorités.

On les appelle « les Sentinelles »… C’est une tribu de 150 âmes. 

Une tribu qu’on considère comme la plus isolée du monde.

Du moins, du monde contemporain. Un peuple ancestral habitant sur une île située au large de l’Inde. Une île quasi totalement recouverte par la forêt, interdite d’accès par les autorités. Les rares images de la tribu ont été prises de la mer. Elles nous montrent des hommes et des femmes à la peau noire, qui ne portent pas de vêtements, mais se parent de bandeaux en feuilles et de colliers tissés de fibres végétales. Ceux qui ont pu les observer disent qu’ils vivent de la pêche, de fruits sauvages et de la chasse. Ils chassent avec des arcs. Et c’est aussi avec leurs arcs qu’ils ont tué un missionnaire américain le mois dernier… Prénommé John Chau, il avait 27 ans, et il a péri sous les flèches. 

Cette semaine, SOCIETY revient sur cette histoire, dont certains médias se sont déjà fait l’écho. Interview d’un explorateur et naturaliste espagnol, connaisseur de dizaines de tribus isolées… Lui, le décès du missionnaire ne l’a pas du tout surpris.

Les Sentinelles veulent juste qu’on leur foute la paix.

Il met en cause l’attitude de John Chau.

Le délit vient de lui. Il a enfreint la loi. Il n’aurait jamais dû s’aventurer sur l’île. Il le savait très bien. 

Et le naturaliste d’expliquer la crainte viscérale des Sentinelles.

A leurs yeux, les autres hommes sont des nids à bactéries. Dans cette tribu, ils n’ont pas le même système immunitaire que le nôtre… Un virus bénin pour nos organismes peut être mortel pour le leur. Les Sentinelles ne veulent donc pas nous voir. Ne veulent pas nous parler. Pour eux, l’enfer, c’est nous. Nous sommes un danger.

Elles sont désormais rarissimes, les tribus qui vivent à l’écart du monde contemporains… C’est pour cela qu’elles nous fascinent, en même temps qu’elles nous interrogent sur notre mode de vie… On les dit « primitives », parce qu’on se pense « évolué »… Mais à bien y regarder, a-t-on vraiment bien « évolué » ?

On se pose la question en voyant la Une de L’OBS… 

La photo d’une tomate carrée, dont la peau paraît être celle d’une orange.

Le titre, c’est « La vérité sur les aliments bidon »… Des aliments dénaturés, trafiqués, ultra-transformés… Du mensonge dans nos assiettes… Les aliments industriels sont fractionnés et recomposés avec de mystérieux additifs. Valeur nutritionnelle médiocre, et en prime, ils sont soupçonnés de contribuer à l’épidémie mondiale de diabète, d’obésité et cancer. On lit ça, on comprend que les Sentinelles ne veulent pas qu’on les approche.

D’autres nouvelles de la planète, çà et là dans les journaux… 

Le virus Ebola en RDC.

En République démocratique du Congo, Ebola a fait plus 300 victimes ces derniers mois… C’est à lire dans LIBÉRATION… Les services de santé ne peuvent accéder à certaines régions du pays. Notamment dans le Nord-Kivu, où les combats font rage entre différents groupes armés. Des violences qui empêchent de circonscrire l’épidémie… Alors qu’il existe un vaccin… 

Autre vaccin. C’est dans L’EXPRESS…

Un vaccin pour les abeilles. 

Des chercheurs d’une université finlandaise viennent de mettre au point un sérum permettant aux abeilles de lutter contre la maladie mortelle de la loque américaine… Un sérum à injecter dans un morceau sucre, dont raffolent les reines des ruches… Bonne nouvelle pour l’espèce, malmenée par les pesticides, mais quand même : qu’on en arrive à vacciner les abeilles, qu’en penseraient les Sentinelles ? 

Une nouvelle tendance pour Noël. 

Oui, si jamais vous en avez marre du sapin noir, choisissez donc un sapin noir ! Une nouvelle idée déco débarquée des Etats-Unis, comme nous l'apprend LE PARISIEN… Sapin artificiel, bien sûr… Aussi artificiel que les additifs qu’on trouve dans nos aliments… « Fort élégant », nous dit le journal… Question de point de vue, évidemment… 

Cela dit, c’est une autre couleur qui fait la Une ce matin.

Le jaune, toujours le jaune.

5ème grande journée de mobilisation des Gilets jaunes.

« Rideau ? » s’interroge LA PROVENCE… 29 jours après la première manifestation, les annonces d’Emmanuel Macron auraient affaibli le mouvement, suggère le journal… Vrai ou faux ? Réponse aujourd’hui, pour un nouveau samedi sous haute tension… Sous haute tension, et « la police est elle aussi à bout », relève NORD LITTORAL, tandis que INDÉPENDANT fait sa Une sur la condamnation d’un militant à un an de prison ferme… Il avait été arrêté mardi avec un sac contenant tout le nécessaire pour fabriquer des cocktails Molotov… 

Dans LE COURRIER DE L’OUEST, on évoque les radars qui ont fait les frais de la colère… Un seul des 28 radars fixe du Maine et Loire n’a pas été dégradé ces dernières semaines… Autre angle dans SUD OUEST : « les réseaux sociaux au cœur de la crise »… Des réseaux sociaux qui se sont transformés en Assemblée Générale permanente des militants… Autre angle encore dans OUEST FRANCE, qui s’intéresse au sort des petits commerçants… A cause des blocages, chiffre d’affaire en chute libre pour certains depuis un mois… 

Le mouvement fait également la Une de LIBÉRATION : « Tout ce que vous avez voulu savoir sur les gilets jaunes… Comment le mouvement est-il organisé ? Combien y a-t-il eu de victimes ? A qui vont profiter les mesurées annoncées par Emmanuel Macron ? 

Le chef de l’Etat, qui mise sur la concertation pour éteindre la contestation, note LE FIGARO, précisant que l’Exécutif lance un grand débat national afin de faire remonter les doléances… Mais ce débat reste encore très flou… On a chargé Chantal Jouano de le piloter et, pour l’heure, elle refuse de s’exprimer sur le sujet… « On improvise », reconnaissent certains conseillers… 

Quant au plan du chef de l’Etat, il vire déjà au casse-tête, souligne LE PARISIEN… Pour payer la fameuse prime promise par Emmanuel Macron, le gouvernement aurait décidé de raboter de 3 milliards d’euros les allègements de charges prévus pour les entreprises l’an prochain…

Enfin, toute la presse régionale s’intéresse à la grande soirée qui aura lieu ce soir à Lille, et qui sera diffusée devant plusieurs millions de téléspectateurs sur TF1. 

L’élection de Miss France.

LA PRESSE DE LA MANCHE soutient Anaëlle, jolie Miss Normandie… PRESSE OCÉAN soutient Diane, jolie Miss Pays de la Loire. VAR MATIN soutient Caroline, jolie Miss Côte-d’Azur… Elles sont 30 candidates et, dans LE PARISIEN, on découvre les leçons de bonne manière qu’elles ont reçues... Manger les frites à la fourchette, ne pas tartiner le foie gras, et surtout, ne jamais dire qu’on a envie de faire pipi ! Les Miss sont comme les fleurs… 

Si les Sentinelles voyaient cela, sans doute penseraient-ils, sans doute penseraient-elles que les Dieux sont tombés sur la tête… 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.