Ils assurent qu’ils sont des parents comme les autres. Et que leur fils est un enfant comme les autres. Ce n’est pas tout à fait vrai. Sinon, ils ne seraient pas en photo dans LA CROIX… Elle, c'est la Britannique Samantha Davies. Lui, c’est Romain Attanasio. Un montagnard aux origines haut-alpines.

Vous connaissez sans doute leur nom. Ils sont navigateurs, et sont unis dans la vie depuis maintenant quinze ans. Leur enfant, Ruben, en a sept. Ils habitent dans un village de Bretagne, et si LA CROIX s’intéresse à eux, c’est parce qu’ils s’apprêtent à vivre tous les trois une aventure inédite. Dimanche prochain, à Saint-Malo, Ruben embrassera ses parents, avant d’aller passer quelques semaines chez papy et mamie. Et c’est de chez eux qu’à distance, il suivra la compétition. 

Une édition anniversaire de la Route du Rhum, quarante ans après la première. 

124 skippers prendront le départ de la Cité corsaire – direction la Guadeloupe. Et, parmi eux, la mère et le père de Ruben : Samantha Davies sur un grand monocoque long de 18 mètres, Romain Attanasio sur un autre de la même taille. 

Un homme et sa compagne engagés dans la même épreuve sur deux bateaux différents ; de mémoire de marin, on n’avait jamais vu cela…

Sachant que le bateau de madame est, a priori, plus rapide que celui de monsieur. Mais monsieur est beau joueur.

Je ne suis pas jaloux, et si l’on se retrouve bord à bord, je ferai tout pour la battre ! Mais ça n’arrivera pas. Samantha sera devant moi, et je m’inquiéterai pour elle si je vois qu’elle a des problèmes de navigation, comme elle inquiétera pour moi... 

Et leur fils, s’inquiétera-il ? Samantha Davies veut croire que non. 

On ne lui cache rien de notre métier. Il n’est pas idiot. Il sait qu’on peut tomber à la mer. Mais il sait aussi qu’il est encore plus dangereux de traverser la route sans regarder, et il sait que nous, ses parents, on ne prendra pas de risques inutiles…

Belle histoire de famille. Belle histoire d’amour. On rêverait que les deux skippers arrivent premiers ex-æquo. 

Une autre des navigatrices de la Route du Rhum est en photo dans GRAZIA. Morgane Ursault-Poupon, 32 ans, fille de Philippe Poupon, vainqueur de l’épreuve en 1986… L'hebdomadaire s'interroge. 

Mais où sont les femmes ?

La question se pose, car elles ne seront que six à prendre le départ dimanche. Pourquoi pas davantage ? C’est un problème d’argent. Cela nécessite un gros budget de s’engager dans cette course en solitaire. Il faut, dès lors, un gros sponsor. Depuis toujours, les sponsors soutiennent en priorité les hommes.

La preuve dans LE PARISIEN.

Et vogue le sponsoring !

Un dossier de Sandrine Lefèvre sur les sociétés qui ont misé sur la voile. C’est bon l’image de s’associer à des valeurs comme le dépassement de soi et l’évasion. Bon pour l’image et très rentable. C’est ainsi que la Macif soutient François Gabart. Un investissement de 5 millions d’euros par an. Retombée presse énorme, et 21 millions d’équivalent publicitaire lors de son record autour du monde l’an dernier. De son côté, la Banque Populaire soutient Armel Le Cléac’h. Gains dix fois supérieurs aux coûts. Quant à la marque Sodebo, c’est Thomas Coville qu’elle soutient, et ce depuis deux décennies. 150 millions d’euros de retombées médias en 20 ans.

Il est aussi question d’argent dans le JOURNAL DU DIMANCHE ce matin. Retour sur la terre ferme et retour à nos petits tracas quotidiens. 

Eh oui, tout augmente, ma bonne dame !

Oui, tout augmente, mon bon monsieur… On entend ça, parfois, quand on s’étonne des tarifs sur les marchés, dans les commerces ou bien dans les stations-service. On a l’impression que la vie est plus chère, de plus en plus chère… Or, ce n’est pas qu’une impression. LE JDD dresse la liste de tout ce qui a augmenté depuis le début de l’année.

Le plein de diesel : + 23%... Conséquence de la hausse du prix du baril de pétrole.

Le saumon pareil : + 23%... Notamment parce que les poissons se raréfient, à cause d’une épidémie de poux de mer et d’algues toxiques. 

La canette de soda : + 20%... En cause : la mise en place de la taxe sur les boissons sucrées en juillet.

Le timbre rouge : + 13%... Seul moyen pour la Poste de faire face à la baisse des volumes de courrier. 

Le gaz : + 16%... 

Les smartphones : + 7,5%... 

Quant au kilo de carottes, c’est une hausse de 43% ! Conséquence d'un hiver rude et des températures caniculaires de l’été qui ont perturbé les récoltes… 

Et le vaccin contre la grippe ? Plus cher de 80% ! Nouveau prix justifié par un changement de composition…  

Cela dit, pas d’inquiétude : le gouvernement est là... 

Une belle opération de communication de Bercy ce dimanche.

Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, fait la Une du PARISIEN. Gérald Darmanin, le ministre des Comptes Publics, fait la Une du JDD. Et tous les deux défendent leur politique en matière de pouvoir d’achat… 

C’est l’heure de la preuve, la preuve que nous tenons nos promesses... 

Satisfaction de Darmanin, qui égrène les mesures prises ces derniers mois – baisse de la taxe d’habitation, hausse de certaines allocations – mesures que,  dit-il, « les Français vont pouvoir constater de visu » en octobre sur leur feuilles de paie, mais aussi sur leurs comptes en banque. Même optimisme du côté de Bruno Le Maire.

Nous entendons les inquiétudes des Français... 

Des Français qui s’inquiètent donc notamment des prix. Enquête ce matin de l’IFOP dans LE JDD : plus de 7 sondés sur 10 estiment que leur pouvoir d’achat a "plutôt diminué" depuis la dernière élection présidentielle.

Les journaux reviennent aussi sur une tuerie. 

Le carnage perpétré hier dans une synagogue de Pittsburgh. 

Ils y reviennent, mais brièvement. Le tireur n'a pourtant rien caché de ses intentions. Elles se résument dans son cri.

Tous les Juifs doivent mourir !

Il a tué 11 personnes. Effrayant. Dramatique. L’attaque antisémite sans doute la plus meurtrière de l’histoire des Etats-Unis. On aurait pu penser, on aurait espéré que la presse y accorde une place plus importante.

Mais non, ce sont bien les histoires d’argent qui dominent ce matin. Dans LE JDD, on apprend ainsi que la fortune des milliardaires a augmenté de près de près de 20% l’an dernier… 

Et puis, dans LE PARISIEN, on apprend que François de Rugy, le ministre de la Transition écologique convoque demain une réunion avec les chasseurs. Là, il n'est pas question d'argent, mais de sécurité. De nombreux accidents de chasse ont eu lieu ces dernières semaines. 

Des promeneurs se sont fait tirer dessus parce qu’on les avait pris pour des faisans ou des sangliers.

On pense ici à ce propos de Pierre Doris.

Conseil d'un chasseur : pour chasser le lapin, mettez-vous derrière un arbre et imitez le cri de la carotte !

Des carottes qui sont donc de plus chères... Tout augmente, ma bonne dame, mon bon monsieur.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.