Du nouveau sur le vol malaysien disparu

« All right, goodnight. » Bonne nuit tout va bien. On pensait que c’étaient les derniers mots, étrangement informels, d’un des pilotes… du vol MH370 avant qu’il ne se volatilise. Et bien non, rapporte le Sydney Morning Tribune. Le journal australien publie en intégralité les échanges entre le cockpit et les autorités aériennes.

Voici en réalité les derniers mots retranscrits: « Goodnight Malaysian three seven zero.» Une formule normale. Qu’est-ce que ça change ? Les pilotes du Boeing ne sont probablement pas à l’origine de son détournement.

En Europe, la crise ukrainienne revient avec force sur le devant de la scène après l’annexion de la Crimée

Sur cette affaire c’est le Süddeutsche Zeitung allemand qui titre le plus fort «L’OTAN considère maintenant la Russie comme un ennemi ». « Nato sieht Russland jetzt als Gegner ».

Die Frankfurter Allgemeine Zeitung cite le secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, hier à Bruxelles : « Je n’ai aucune preuve du retrait des troupes russes de la frontière avec l’Ukraine ce serait même plutôt le contraire. »

La coopération avec le Kremlin est donc suspendue . « Deux décennies après la fin de la Guerre froide voilà que les membres de l’OTAN reviennent à leur mission initiale : protéger l’Europe de la Russie » résume the Guardian.

Pour l’Organisation du Traité de l’Atlantique nord, il s’agit donc maintenant de « ceinturer » la Pologne et les Etats Baltes face au voisin russe, précise le quotidien britannique. Selon un document confidentiel révélé par Der Spiegel, l’OTAN aurait même déjà approché 3 pays pour lancer des manœuvres militaires communes de prévention : la Moldavie, l’Azerbaïdjan et l’Arménie.

Retour en Australie avec cette découverte d’un nouveau genre dans tous les sens du terme.

Il n’est ni homme. Ni femme. Il se fait appeler Norrie, sans nom de famille, et il vient de remporter son combat devant la Cour Suprême australienne, rapporte le Sydney Morning Herald: celui d’être reconnu comme androgyne à part entière. C’est la première personne reconnue de sexe « neutre » en Australie.

Sur sa carte d’identité figurera la mention suivante :

« sexe non spécifié ».

Les Belges qui n’ont pas le moral

C’est un sondage surprenant en une du Soirde Belgique : 3/4 des Belges pensent que la vie de leurs enfants sera plus difficile que la leur. Ils sont parmi les plus pessimistes d’Europe . C’est une enquête réalisée par Eurobaromètre pour la Commission européenne, auprès des 28 pays de l’Union.

Autre enseignement de ce sondage : pour aller mieux les Européens réclament égalité sociale et solidarité. De quoi nourrir la campagne électorale pour les élections européennes conclue le journal.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.