Le mystère s’épaissit autour de l’assassinat de Boris Nemtsov

Le journal populaire allemand Bild n’est pas seul à titrer avec une photo franchement glamour de la compagne de l’opposant russe, Anna Duritskaya, un mannequin ukrainien de 23 ans . Elle aurait subi un test au détecteur de mensonges, avant de rentrer chez elle à Kiev, selon le journal qui sous-entend du coup qu’elle n’aurait pas tout dit. Ce n’est pas plus clair dans le journal.

Des théories des plus étranges dans la presse russe

C’est clair qu’Izvestia , fidèle au Kremlin, écarte d’office la piste de Poutine comme responsable. Le journal évoque de manière un peu hermétique la piste ukrainienne, avec des rebelles tchétchènes de mèche avec les services secrets de Kiev, le tout dans une tentative de déstabilisation du système politique russe de manière générale en commençant par les leaders de l’opposition.

Autre titre intéressant dIzvestiace matin : « le Ministre russe des Communications évoque un paquet de sanctions à l’égard de la France en réponse à la rupture du contrat Mistral, visant notamment Eutelsat et EADS, deux groupes qui ont leur siège à Paris » .

Sur la situation économique russe de manière plus large, Die Welt à Hambourg publie à sa une aujourd'hui sous le titre « la tristesse des tours mortes » , des photos des gratte-ciel de Moscou. Sous leur façade impressionnante et photogénique, à 5 kilomètre du Kremlin, 43 pour cent des bureaux sont vides, constate le journal.

De plus en plus d’insultes à propos des Grecs

Les derniers propos d’Alexis Tsipras visant l’Espagne et le Portugal sont qualifiés de « bêtise inhabituelle » par le Frankfurter Allgemeine Zeitung . « Patético », en revanche, le mot utilisé par le leader de la gauche radicale espagnole, Pablo Iglesias, à l’encontre du premier ministre espagnol « qui n’a pas su défendre le peuple grec dans son malheur ». Sur place, à Athènes, Alexis Tspiras a d’autres chats à fouetter – To VIma parle de « la grogne de son propre parti Syriza », qui envoie un avertissement majeur au premier ministre selon lequel le deal conclu avec Bruxelles est « largement en-deçà des promesses électorales du parti, avec 40% des membres qui ne l’approuvent pas ».

__

D’autres choses qui vont ont frappé dans la presse européenne ?

The Independent britannique fait des unes de plus en plus à contre-courant. Celle de ce matin laisse d’abord perplexe : « Le conflit en Syrie est le premier conflit qui résulte directement du réchauffement de la planète ».

L’article présente des arguments intéressants, avec les gens fuyant le désert de plus en chaud et sec, ce qui avait créé un exode vers les villes déjà surpeuplées et criblées de pauvreté.

Enfin, un autre titre qui m'a d'abord interpelé, mais j'ai encuite changé d’avis en lisant l'article

C'est sûr, quand on lit dans Helsingin Sanomat que des handicapés mentaux vont représenter la Finlande au Concours Eurovision cette année , on a malgré soi un petit rictus. A tort. Quand on lit l’article, on se dit, c’est génial ! Après Conchita Wurst l’année dernière, les Finlandais vont changer pas mal d’idées avec le groupe PKN constitué de 4 musiciens punk atteints de trisomie 21, déjà très connu sur place . L’un des membres affirme dans le journal, « je ris déjà quand je pense aux réactions en Italie qui envoie toujours de belles chanteuses, ou en Bulgarie ou Roumanie où les personnes avec des handicaps mentaux n’ont pas de droit du tout. Nous allons changer des choses ! »

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.