A la Une de tous les journaux allemands, le premier joueur de foot allemand à déclarer qu’il est gay

Thomas Hitzlsperger l’annonce au journal Die Zeit . Celui qui a fait face dans plus de 50 matchs internationaux à tous les meilleurs attaquants du monde affirme, « maintenant les homophobes ont un adversaire de plus: moi ! »

Pour le journal populaire Bild, il vient de marquer le meilleur but de sa carrière, tout simplement en disant « j’aime les hommes. »

Le Tageszeitung s’amuse à jouer avec les allitérations,: "Hitz der Hammer", Hitzlsperger le marteau et qui est, en anglais dans le journal « The man of the Match, » l’homme du match.

Der Spiegel pense que le joueur a fait son coming-out exprès, à quelques semaines de l’ouverture des Jeux Olympiques de Sotchi, pour protester contre les lois homophobes russes .

Le Süddeutsche Zeitung à Munich est fier de ce joueur d’origine bavaroise qui a fait chanter des stades entiers, et qui est sensé donc être le seul des plus de 5 500 joueurs en 50 ans de Ligue allemande à être gay ?

Si l'on cherche à savoir pourquoi cette révélation est importante, il suffit de regarder la première page de La Repubblica ce matin, qui publie l’enquête sur le meurtre d’un certain Daniele Fulli, 28 ans, tué à Rome en janvier dernier, le tout sous le titre, « enlevé, torturé et tué parce qu’il était gay ».

La religion, à la Une de La Libre Belgique

L'heure de vérité a sonné pour les Légionnaires du Christ, puissante congrégation catholique éclaboussée par les crimes pédophiles de son fondateur , et qui ont entamé mercredi à Rome des assises cruciales visant à rompre avec les dérives du passé et à sortir de l'opprobre général, selon__ la Une du journal belge.

Religion toujours etplusieurs journaux, comme Politiken, au Danemark, relèvent que l’église catholique compte former davantage d’exorcistes . Le père Francesco Bamonte, président de l’Association internationale des exorcistes affirme dans La Repubblica que de plus en plus de gens souscrivent à des pratiques occultes, notamment sur internet.

Puis religion toujours, mais carrément bizarre: The Times de Londres s’étonne ce matin que l’église orthodoxe russe sanctionne un calendrier imprimé dans l’un de ces monastères les plus réputés, à la gloire de... Staline , ce grand athée qui a été expulsé du séminaire, qui a dynamité la plus grande cathédrale russe, et, ah oui, rappelle le journal de Londres, qui a fait tuer 40 millions de ses compatriotes.

La Grande Bretagne se montre de plus en plus « politically correct »

La Grande Bretagne aux prises avec les lois de santé et de sécurité. Deux exemples ce matin.

The Express comprendla colère du chef français Guy Martin-Laval, obligé de fermer son restaurant La grillade dans la ville de leeds après que les inspecteurs lui aient exigé de faire cuire la viande de ses steaks tartares.

Sinon, tout un débat qui émerge dans différents journaux ce matin sur : faut-il oui ou non décourager les enfants d’avoir un contact physique avec leurs grands-parents de peur de malentendus ? Je cite une tribune du Guardian : « Si un enfant prend l’habitude de penser que son corps ne lui appartient pas, même dans un acte aussi innocent que de faire des bisous à la grand’mère, cela peut engendrer de grands problèmes par la suite. »

The Guardian qui se rachètera aux yeux des francophones en se félicitant dans son éditorial du refus de l’Académie française d’accepter l’anglicisme britannique a.s.a.p. (as soon as possible), préférant dès que possible en long et en large et en français. Qui pourrait ne pas admirer la volonté des Immortels, épées brandies face à la houle des envahisseurs lexiques ? Le journal répond à sa propre question de façon espiègle avec« RSVP », abréviation gauloise s’il en est, fréquemment employée par mes compatriotes heureusement parfois si linguistiquement incorrects.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.