L’Europe semble assaillie par les problèmes venus d’ailleurs

C’est l’impression qu’on a en lisant sa presse ce matin,à la fois sur le virus Ebola et le conflit du Proche Orient. Rien qu’en Allemagne, où le Hamburger Morgenpost titre sur les manifestations de plus en plus violentes de Kurdes vivant à Hambourg. « Intégrer des milliers de réfugiés, d’accord, mais seulement si notre société du consensus communique et impose de façon plus claire les règles du vivre ensemble », affirme Die Welt, également à Hambourg.

En Suisse, Le Temps fait sa une sur les jeunes et leur désir de dhjihad

Leur djihad, notre vide. Derrière sa barbarie revendiquée, la sous-culture djihadiste possède un pouvoir de fascination, presque une sorte de charme entêtant. « Ses mélodies répétitives, ses troupes de cavaliers chevauchant sous le soleil, ses prêches impérieux dessinent un imaginaire romantique, transcendant. Pour triompher des combattants fanatisés de l’Etat islamique, l’Occident doit redonner un sens à sa propre civilisation ».

Papier à contre-courant en revanche dans Dernière Heure en Belgique. Le journal populaire publie des chiffres pour tordre le cou aux idées reçues sur les musulmans qui vivent en Belgique. Beaucoup de personnes imaginent qu’une personne d’origine marocaine est forcément musulmane alors que c’est loin d’être le cas, par exemple.

Le virus Ebola et les accusations fusent à Madrid

Notamment dans ABC . L’infirmière atteinte du virus aurait initialement caché au médecin qu’elle travaillait avec des personnes infectées, puis El Mundo a vu une copie d’une lettre où le médecin qui la soigne pointe de multiples carences à l’hôpital, notamment que sa combinaison protectrice avait les manches trop courtes.

On se croirait dans un roman-photo...

...lorsque l’on voit dans Il Corriere della Sera le « regard amoureux », il n’y a pas d’autre mot, lancé par Angela Merkel à Matteo Renzi hier au sommet européen sur l’emploi à Milan . La chancelière serait enthousiasmée par ses efforts de réduire le déficit italien à 2,9%.

Les débats sur les réformes du marché du travail dans la péninsule hier au parlement italien étaient pour le moins houleux, plusieurs journaux montrent le moment où un livre fut lancé en direction du Président du Sénat.

Côté nature, sommes-nous sortis de l'auberge ?

Après les piranhas dans les ruisseaux alpins, tout un papier dans The Irish Independent sur l’art et la manière de tuer les fausses veuves noires, ces araignées rusées qui guettent notamment les chauffeurs irlandais dans le plafond de leur voiture , puis je ne vous recommande surtout pas la vidéo que le Mirror britannique propose ce matin sur son site internet, où l’on montre une grosse araignée enceinte qui, attaquée par une rivale, explose, projetant des centaines de petits bébés araignées dans les environs.

Video que The Mirror qualifie à juste titre de « unsettling », troublante.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.