Le crash de l’hélicoptère évidemment figure dans la presse internationale ce matin

Surtout la presse belge et suisse, où les passagers étaient aussi connus qu’en France. __

La Libre Belgique et Le Soir évoquent sur leurs premières pages l’accident et parlent de la réaction en France.

J’ai regardé, donc, la presse argentine où on attend visiblement de plus amples détails avant d’analyser les causes de l’accident.

Les Unes étrangères toujours sur la Grèce

Mais là, on sent les Allemands vraiment à bout de nerfs.Encore __ de nouvelles négociations en perspective , après celles qui se sont déjà déroulées et qui n’étaient donc, conclut, agacé, leSüddeutsche Zeitung «qu’une totale perte de temps ».

Les Grecs ne vont « jamais » rembourser leur dette, c’est la sombre conclusion à la une de Bild , puis je n’ai jamais vu leFrankfurter Allgemeine Zeitung à ce point exaspéré que l’éditorial assimile l’ensemble du nouveau gouvernement grec à des « bandits ».

Les éditorialistes francfortois feraient mieux de ne pas lire Kathimerini à Athènes qui affirme que «désormais, pour nous les Grecs, il n’y a plus de plan B».

Un coup de pub

Difficile de faire une revue de presse européenne ce matin qui ne ressemble pas à de la réclame pourApple , dont la nouvelle montre domine les unes partout . Quoique... les avis ne sont pas toujours dithyrambiques.

Si La Stampa pose simplement la question, « a cosa serve ? », « à quoi ça sert ? », Die Welt en Allemagne répond : «C’est la montre qui va réveiller des désirs que vous ne saviez pas que vous aviez ».

Pour Dernière Heure en Belgique, c’est la même chose qu’ailleurs, mais en plus cher.

Le plus dubitatif, c’estThe Mail en Grande-Bretagne : «Encore une chose ingénieuse d’une grande beauté, capable de faire votre check-in dans un hôtel ou de déterminer votre rythme cardiaque, certes, mais est-ce que ça vous intéresserait vraiment de l’acheter ? »

Une piste dans le mystère de l’avion MH370

The Mail , justement, comme plusieurs autres journaux, publie la photo d’une serviette en tissu au logo de la Malaysian, découverte et échouée on ne sait pas trop quand sur une plage de l’Ouest de l’Australie, peut-être, peut-être le premier morceau de l’avion trouvé, un an exactement après le crash.

Un peu de légèreté dans les journaux ce matin, pour ça, on peut toujours compter sur les Belges !

Cela fait la une sur place. Un car de touristes belges obligé de faire un détour de 1200 km – car le chauffeur avait fait une erreur en entrant la station alpine La Plagne dans son GPS, ignorant qu’il y a donc trois La Plagne en France, et prenant la route en direction du village de La Plagne, dans le département de l'Ariège, situé sur les contreforts des Pyrénées, à plus de 600 km de la station de la Tarentaise où il devait se rendre. « On a vu la Méditerranée et Carcassonne », explique l’un des passagers dans La Libre Belgique . L'autocar n'a rebroussé chemin qu'au niveau de Toulouse, et les vacanciers sont arrivés dans les Alpes dimanche, avec 24 heures de retard.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.