Nous avons franchi un cap dans la presse européenne aujourd’hui

Quand un journal Le Matin, en Suisse, fait sa une, non pas un petit article comme d’autres, mais la manchette du journal est consacré au divorce, après 25 années de romance, de Marge et Homer Simpson , du feuilleton éponyme, c’est que nous avons perdu en chemin le sens des réalités.

C’est déjà fait avec les Grecs depuis un moment !

Alors là, c’est encore plus « space » après le sommet Hollande-Merkel-Tsipras hier à Bruxelles. Rencontre constructive pour De Standaard sur place. « Intensification », mot hermétique proposé à sa une par Ta nea en Grèce. En Allemagne, on sent la lassitude croître de jour en jour.

Si le Frankfurter Allgemeine Zeitung voit un peu de « mouvement » à sa une, Merkel et Hollande s’était adressés à la conscience du premier ministre grec –« c’est encore un sommet pour rien » selon Bild , le porte-parole des « on en a marre ».

Die Welt analyse de plus près les différences entre la chancelière et son ministre des finances, Wolfgang Schäuble, lui n’excluant pas un Grexit, elle si – pour le moment. Puis il n’y a pas que sur ce dossier où cela traîne. Le parlement européen a reporté hier son débat longtemps attendu sur le TTIP – le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement.

Le Tageszeitung est très surpris : « euuuh, pardon ? il se passe quoi là au juste ? » : c’est sa une.

On poursuit avec un article vous a laissé bouche bée dans The Telegraph

Pendant le débat hier au Parlement sur la tenue du référendum britannique sur l'Union Européenne, l’aile europhobe du parti conservateur a demandé des mesures contraignant la BBC à rester neutre, sous-entendu à ne pas diffuser de la propagande pro-européenne.

Déjà, quand on sait que toute la presse est europhobe, et un débat sur l’Europe à la BBC c’est en général un anti-européen contre un euro-allergique mené en général par des journalistes eurosceptiques, là c’est moi qui dis – « euh, pardon ? »

Vladimir Poutine était hier à Rome

On peut lire l’interview exclusive qu’il a accordé au Corriere della Sera dont le rédacteur en chef lui demande s’il y a une chose qu’il regrette dans sa vie. « Je vais être franc avec vous », répond le président : « rien ».

Sinon, beaucoup sur les rapports privilégiés entre Rome et Moscou , le fait que les Italiens sont le 3ème marché pour le pétrole et le gaz russe. Un million de touristes russes viennent chaque année dans la péninsule, etc. et tutti quanti.

Heureusement qu’il y a les Islandais, nous dites-vous

Un article et des photos spectaculaires dans le Morgunbladid sur la rave party organisée pour marquer le solstice d’été la semaine prochaine à l’intérieur d’un glacier à un demi-kilomètre sous la terre. Les fêtards emprunteront des véhicules habituellement équipés pour transporter du matériel de la NASA avant de danser sur de la musique du groupe électro les « Totalement énormes dinosaures. »

Remarquez, si vous voulez une expérience psychotrope où vos neurones frigorifiés prendront conscience du vide viscéral grondant dans les entrailles du cosmos, inutile de vous rendre au fin fond du glacier Langjökull. Je vous propose la version discount, ne pas changer de fréquence sur votre radio pendant les 2’30 qui vont suivre (la chronique de Guillaume Meurice !).

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.