Hollande en suisse

J’émerge radieux de ma lecture du journal Le Temps , dithyrambique ce matin à propos de la visite dès aujourd’hui du Président Hollande en Suisse. Après des années de tensions fiscales, la dynamique redevient positive. Nous sommes des voisins dont les chemins se retrouvent et se quittent sans que rien ne puisse nous séparer. François Hollande vient à nous en ce jour de printemps avec l’envie d’intensifier nos relations. Aujourd’hui est donc un jour heureux, s’exclame le journal d’habitude plus retenu dans ses partis pris.

Les turcs sont moins heureux

Le ton monte entre Rome et Ankara, c’est la une dans les deux pays, après que le Pape ait prononcé dimanche le mot génocide à propos de la mort d’1 million et demi d’arméniens ottomans pendant la Première Guerre Mondiale. 24 ore en Italie craint même une Escalation entre la Turquie et toute L'Union Européenne. Sur place, cité par Hurriyet, le président Erdogan ne va pas calmer les esprits, en disant que « quand les fonctionnaires religieux se mettent dans la peau des historiens, c’est le délire ». Même au Danemark la une de Politiken ce matin est sur la colère turque à propos d’un mémorial en mémoire de ce génocide, le mot danois figure bien sur la plaque, en plein centre de Copenhague. Le parlement européen débat d’ailleurs aujourd’hui de la commémoration du 100ème anniversaire de ce génocide, le mot figure également dans la motion du Parlement.

Les élections législatives en Grande Bretagne, c’est dans 3 semaines

Ça ne vole pas haut avec notamment The Sun qui en est à montrer le dirigeant travailliste se curant le nez dans le train après le lancement de son programme. Ce n’est guère mieux côté Cameron. Même la presse conservatrice a du mal à trouver crédible son manifeste lancé hier où il promet La belle Vie, the good life, aux électeurs. Le titre ironique de l’éditorial du Times « beaucoup de soleil » –sous-entend qu’il va falloir que l’actuel premier ministre enthousiasme davantage les foules. La campagne électorale est à ce point morne que The Mail préfère faire sa une sur cette maman qui n’arrêtait pas de poster sur facebook le moindre agissement de son nouveau né, genre « il vient de bouger son doigt de pied » au point où ses amis lui ont adressé un post collectif intitulé – ON S’EN FOUT ! we dont care ! Elections aussi en Espagne, et El Pais, à gauche, trouve qu’il y a trop de confusion dans le programme du PS qui devrait dire clairement ce que cela veut dire d’être de gauche, et proposer une offre politique cohérente, plutôt que des propositions pim pam ! …..

Comment ça va chez les grecs ?

Pas fort. Le mot échec résonne partout dans la presse allemande ce matin à propos des négociations avec Bruxelles, et quand on se tourne vers les journaux d’Athènes, la présence de mots comme « le vide total » ou « au bord du précipice » dans l’éditorial de Kathimerini n’est guère plus rassurante.

Une grève... en Islande

Les avocats islandais font grève en ce moment et Morgunbladid titre sur l’une des séquelles inattendues. Le chef du barreau de Reykjavik avertit dans le journal que si ce mouvement se poursuit, cela met en doute la participation de l’Islande au Concours Eurovision, puisque ce sont ces mêmes avocats qui sont tenus de valider les délibérations du jury professionnel du pays avant de les envoyer à l’UER. Les parties prenantes ont jusqu’au 23 mai pour se mettre d’accord mais ce n’est pas gagné d’avance.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.