Au menu: Crise syrienne, nucléaire iranien, le Moyen-Orient en ébullition.

"Kerry est-il fou ?" s'interroge un éditorialiste du journal saoudien Al-Chark Al-Awsat, qui s'insurge contre la volonté, désormais affiché, des Américains de dialoguer avec Bachar Al-Assad.

"Comment le secrétaire d'Etat américain peut-il penser que les Syriens vont oublier les massacres qui se perpétuent autour d'eux, au motif qu'il veut s'allier avec un diable pour combattre un autre diable ?"

"Si l'objectif est de faire plaisir aux Iraniens, conclu l'éditorialiste du Chark Al-Awsat, John Kerry se trompe : non seulement, cela va créer des problèmes dans toute la région mais menacer aussi les intérets américains"... ..

L'autre grand dossier à la une, ce sont les négociations sur le nucléaire iranien qui ont repris hier à Lausanne.

Le journal libanais Al-Safir reproduit en une la photo de John Kerry, le chef de la diplomatie américiane, en train de faire du vélo sur les bord du lac léman, avant d'entamer son marathon diplomatique avec les Iraniens.

Les deux délégations ont discuté cinq heures hier, rapporte l'envoyé spécial du quotidien qui note que si les Iraniens ont fait preuve d'optimisme à la sortie, les Américains eux sont restés plus prudents. "L'Iran doit faire des choix douloureux", a dit un membre de la délégation américaine.

Et la France dans tout ça? Et bienAl-Safir estime que la diplomatie française parie sur un échec des négociations...

C'est jour de vote aujourd'hui en Israël.

L'International NewYork Times rappelle qu'en Israël, arriver en tête du scrutin ne signifie pas forcément la victoire.

Le système politique isralien est complexe et quand les premiers résultats vont tomber écrit le journal, les électeurs devront prendre leur calculatrice pour savoir qui a gagné, car le parti qui remporte le plus de voix n'est pas nécessairement celui qui dirigera le gouvernement...

En fait, le plus important est de savoir qui formera une coalition majoritaire à la Knesset... et à ce petit jeu, le Premier ministre sortant Benjamin Nethanyahou à toute ses chances...même s'il est battu en voix par son rival Issac Herzog !

En tout cas, un éditorialiste du quotidien israélien Haaretz conseille à "grand papa Néthanyahou de prendre sa retraite pour et laisser sa place à la nouvelle génération."

La presse britannique raille Tony Blair qui quitte son poste d'envoyé spécial pour la paix au Proche-Orient au sein du Quartet.

"Tony Blair prend-il sa retraitre pour passer plus de temps avec ses dicateurs ?" écrit avec ironie The Independant , qui remarque que le bilan de l'ancien premier ministre anglais est bien maigre et que la paix entre Israéliens et Palestiniens n'a pas vraiment progressé sous son mandat...

En revanche, le portefeuille personnel de Tony Blair a, lui, en revanche, bien prospéré, constate le journal...

Ses conseils aux président du Kazakstan, du Congo ou encore de Serbie lui rapportent de confortables revenus qui lui ont permis de se constituer un très beau patrimoine immobillier...

A ce jour, écrit The Independant , la famille Blair possède 36 propriétés, dont 5 hors de Grande Bretagne...

Rien d'illégal, reconnaît le journal, mais c'est un peu "too much" pour l'ancien leader du parti Travailliste...

Pour terminer, on reste dans l'immobillier avec leDaily Telegraph de Londres qui révèle que le parking le plus cher de la capitale angalise est à vendre pour la modique somme de 500 000 livres sterlings, c'est-à-dire un peu plus de 700 000 euros... Le journal ne dit pas si Tony Blair est intéressé par cette belle opportunité...

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.