L’Irak à la une, mais sur de très rares quotidiens européens

Quand mêmeThe Guardian britannique consacre plus de place dans ses éditoriaux ce matin aux dangers de la nostalgie télévisuelle, avec le retour en 3D de quelques dessins animés britanniques d’il y a trente ans, c’est que l’Irak a du mal à s’imposer en haut des premières pages, même sérieuses.

El Pais est le seul journal à en faire à la fois sa une (« les djihadistes aux portes de Bagdad »), et son principal éditorial où l’on n’apprend pas grand’chose, la conclusion étant que la communauté internationale doit s’engager pour freiner les risques d’escalade.

Quelques autres angles : leFrankfurter Allgemeine Zeitung fait le point sur toutes ces frontières qui risquent de sauter au Proche Orient ;die Welt n’est pas content que depuis deux, trois jours tout le monde tende la main à Téhéran, car l’Iran est un « faux ami ».

Der Standard,à Vienne, titre sur 1 million d’Irakiens en fuite.

Là où l’on ne l’attendait pas,The Financial Times est étonné que l’Etat islamique en Irak et au levant chiffre sa brutalité, les militants viennent de publier le rapport annuel du coût de leurs opérations, en 2013 : 10.000 interventions en Irak, 4.000 attentats etc.

Si ce n’est pas l’Irak qui intéresse la presse, c’est quoi ?

Le papier le plus intéressant que j’ai lu ce matin est dansAdevarul à Bucarest sur la crise ukrainienne, sous une photo de Merkel et de Putin, main dans la main, et tout sourire.

Les Européens sont unis avec les Ukrainiens, certes, mais pas au point de mettre en péril leurs propres importations de gaz russe. L'Union Européenne semble de plus en plus disposée à des arrangements avec Moscou à propos de Kiev, indique le journal roumain.

Qui peut prédire la suite ? Les médiums russes peut-être car, et c’est la une d’Izvestia ce matin, « la Douma a décidé que c’est impossible de réglementer les services occultes, donc shamans, magiciens et autres détenteurs de capacités surnaturels russes peuvent dormir tranquilles » , ironise le journal moscovite.

Le foot est absent des Unes?

Que nenni ! Mais comme nous sommes très pris par le temps aujourd'hui, je n’ai hélas pas la place pour vous détailler l’euphorie, pourtant immense, dans la presse belge sur la victoire de vos Diables hier.

L’Espagne s’apprête à avoir son nouveau roi, mais attendrons demain car le journal royaliste ABC nous promet un supplément de 116 pages.

Une fois n’est pas coutume, pour finir, ce sont les Suisses qui ont la presse la plus « hot » ce matin . Déjà, un éditorial vibrant dans Le Temps qui s’emporte contre le foot moderne, « défiguré et sans saveur », puis les images sans conteste les plus olé olé sont dans Le Matin et La Tribune de Genève, cela vaut le détour ! C’est gratuit sur les sites, celles du nouveau calendrier des paysans helvètes les plus sexy, hommes et femmes. Cela va de Stéphanie, maniant une hache et dont les attributs sont aussi pigeonnants que les Alpes derrière elles escarpées. Sinon divers jeunes hommescomme Ueli Zahnd de Rüschegg Gmanbach ramenant poules et brebis ou dans la laiterie, où leurs torses ruisselants de sueur sont en parfaite harmonie photogénique avec l’onctuosité des gros gruyères qu’ils nous découpent.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.