Une semaine « imprévisible »

C’est du moins ce qu’annonce The Economist , entre les premières mesures du gouvernement conservateur pur et dur de David Cameron, un débat urgent sur le Yémen au conseil de sécurité de l’ONU puis le Concours Eurovision de la Chanson. En attendant, en Europe il ne se passe pas grand’chose, si l’on en croit The Times qui en est à titrer sur le fait que l’actrice Cate Blanchett n’est pas une lesbienne, malgré le frisson des rumeurs à cannes. "Et quand bien même je le serai, ajoute l’intéressée, tout le monde s’en fiche".

Justement c’était hier la journée internationale contre l’homophobie

C’est l’un des rares thèmes pan-européens ce matin. Le Berliner Zeitung montre une manifestation dans le quartier gay de Berlin, sous le titre « il faut combattre l’homophobie dans les écoles. Plus les enfants sont mis au courant de styles de vie différents, moins ils auront de préjugés par la suite. Dernière Heure en Belgique montre la Belgian Pride avec des milliers de belges gays rassemblés devant la Bourse de Bruxelles, (il n’y a que les belges pour oser cela !). En Italie le Corriere della Sera propose carrément un quiz sur l’homophobie. Quel pays a été le premier à reconnaître les unions civiles entre personnes du même sexe en 1989? Puis quel pays a le taux le plus élevé d’homophobie sociale, politique et institutionnelle selon l’agence pour les droits fondamentaux de L'Union Européenne – la Bulgarie, la Croatie, la Grèce ou l’Italie?

Autre thème paneuropéen: l’Eurovision qui aura lieu samedi prochain à Vienne

Sur place hier soir Der Standard était présent à la Mairie pour la Cérémonie d'ouverture avec le défilé des 40 délégations, suivant Conchita Wurst, la gagnante de l’année dernière sur le tapis rouge alors qu’un chœur d’enfants entonnait l’Ode à la Joie. Le maire de Vienne se félicita que l’Autriche se présente à nouveau au monde comme un endroit ouvert d’esprit, souhaitant la bienvenue à toute l’Europe et, ah oui, à l’Australie qui participe cette année. Le correspondant duNeue Zürcher Zeitung suisse, également sur place, est amusé en tout cas de voir que pendant quelques semaines les petits bonhommes au passage piétons de Vienne sont remplacés par des couples gays et lesbiens rouges et verts. A Madrid ABC évoque la chanson espagnole qui s’annonce étonnante, avec elementos místicos, ainsi que des acrobacias imposibles. La chanteuse, habillée de paillettes libanaises s’inspire lit-on de la pietà de Michel Ange.

Heureusement que l’Eurovision est là...

...car le reste de l’actualité est un peu plombante. Sur place à Vienne la une du Standard est sur la façon dont le trafic stagne de plus en plus dans les alpes autrichiennes. Tout comme en Belgique où Dernière Heure ne vas pas alléger le morale de son lectorat ce lundi matin avec tout un papier sur les embouteillages d’hier soir sur la E411 à hauteur de Eghezée et de Aische. Tout ceci nous aura évité en tout cas de parler de l’article du Morgunbladid à Rejkjavik sur la recrudescence de poux parmi les écolières islandaises suite à la mode des selfies.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.