Scandale politique en Pologne à cause d'un langage cru

L’hebdomadaire Wprost a continué hier de publier le contenu d’écoutes de hautes personnalités, notamment du ministre des Affaires Etrangères polonais, Radoslaw Sikorski. La traduction de ses propos provoque des unes peu habituelles.

Le Frankfurter Allgemeine Zeitung titre qu’il trouve les relations entre Varsovie et Washington du « totaler Bullshit », de la foutaise totale, et ce n’est pas tous les jours que l’on trouve le mot « felacion » à la une d’ABC à Madrid : « nous avons trop fait de pipes aux Américains », aurait opiné le ministre.

La presse à Varsovie analyse évidemment « le désarroi causé par ces enregistrements qui affaiblissement considérablement notre gouvernement », c’est le résumé général proposé par le journal Rzechpolpolita.

Le Royaume-Uni de plus en plus ingérable

Les journaux européens sont quelque part entre humour et agacement et ne savent plus du tout quoi penser des Britanniques.

« Mais qu’est-ce qui titille David Cameron au point de mener une bataille sans merci contre Jean-Claude Junker, bataille qu’il est sûr de perdre ? » demande le Tageszeitung allemand. Le premier ministre britannique semble persuadé que l’Union européenne va sombrer dès lors que la Grande-Bretagne s’en va, et que le soleil, of course ! ne s’est pas encore couché sur l’Empire britannique.

Le journal allemand se permet de donner un conseil aux Ecossais: séparez-vous des Anglais vite-fait, votez pour l’indépendance en septembre !

The Telegraph apporte des preuves à ces suppositions, titrant ce matin quela Grande-Bretagne peut très bien survivre sans l’Europe qui, de toute façon, a une influence crépusculaire dans le monde .

Ceux qui cherchent des preuves selon lesquelles mes compatriotes sont spéciaux n’ont qu’à ouvrir The Daily mailqui fait un reportage sur ces Anglaises qui ont recours à des interventions chirurgicales pour raccourcir leurs doigts de pied, afin de rentrer plus confortablement dans les dernières chaussures à la mode.

Des foules en liesse...

70.000 Romains par exemple, les bras tendus et chantant leur Satisfaction avec les Rolling Stones en concert hier, à la une de La Repubblica.

Des Allemands en extase jusqu’au fin fond de la nuit la plus courte , le photographe du Süddeutsche Zeitung aussi apparemment, si l’on en juge d’après son cliché des fans du festival de Neuhausen ob Eck illuminés par le soleil qui se couche sur fond de nuages on ne peut plus rosâtres.

Les premières pages néerlandaises sont joliment remplies des fesses de Miley Cyrus , photographiées lors d’un concert à Amsterdam dans une prestation que le Algemeen Dagblad qualifie de ultra-sexualisée.

Evidemment, des pages et des pages de foot, avec "le miracle qui nous a sauvé à l’extrême limite de la dernière minute", à la une du Diario de Noticias au Portugal, ou bien la Belgique entière qui dit merci à Divock Oirigi, selon Dernière heure, qui a marqué contre les Russes.

Bienheureux les Coréens du nord, si l’on en croit le Soirde Bruxelles. Afin de satisfaire ses amoureux du ballon rond, la Corée du Nord a décidé d’installer des écrans géants près de la gare de Pyongyang. Seul hic, la capitale du régime dictatorial retransmet les matches avec un retard de 36 heures, et comme les pistes audio sont lourdement censurées, les goals et les bruits de la foule sont en décalage total avec ce qui se passe à l’écran. Un peu comme les journaux ce matin, en décalage avec l’autre actualité du moment en Irak, dont on aura sans doute d’autres nouvelles demain après un lundi plus sobre dans les rédactions.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.