Le visage de Sir Richard Attenborough, mort hier à 91 ans sur les premières pages

« Irremplaçable », titre The Telegraph britannique. « L’un des grands du cinéma mondial » : The Express reproduit le tweet de David Cameron hier soir. Tous les journaux britanniques retracent les étapes de sa carrière depuis la Seconde Guerre mondiale, en passant par Gandhi et Jurassic Park.

La Libre Belgique parle de l’incroyable palette de ses talents, tandis qu’à Dublin.

The Irish Times dit tout : « He was so much more », il était tellement plus qu’un acteur, qu’un metteur en scène, « c’était un oncle pour la Grande-Bretagne ».

L’Etat Islamique, et confusion en Allemagne sur la question « faut-il fournir des armes aux kurdes ? ».

La chancelière exclut de leur en livrer, si l’on en croit Der Spiegel ce matin. Le Süddeutsche Zeitung dit carrément le contraire, où Angela Merkel affirme qu’un génocide a lieu devant nos yeux, c’est une urgence de leur venir en aide.

A Francfort, le Rundschau s’insurge justement à sa une contre le manque de politique cohérente de la part du gouvernement.

A Hambourg, Die welt affirme que l’Allemagne reprend de plus en plus le rôle du gendarme du monde. En plus, l’Egypte veut acheter des chars allemands. Cessons de dire, que c’est pour des raisons morales. Pourquoi personne à Berlin n’ose dire que ce sont tout simplement de bonnes affaires ? Il faut en finir, proclame la une du journal, avec l’hypocrisie nationale.

Les journaux britanniques dévoilent l’identité du bourreau de l’otage américain James Foley

Jihaddi John comme ils l’appellent. The Mail reproduit la page Facebook d’un rappeur londonien, le principal suspect.

The Sunday Times avait fuité son vrai nom hier, mais The Times ce matin affirme à sa une que la vidéo où l’on voit la décapitation de l’américain est truquée, et que le meurtre aurait eu lieu hors caméra. D’autres développements sur place…. Le Neue Zürcher Zeitung à Zurich annonce que l’Etat Islamique a repris l’aéroport de Tripoli, tandis que La Tribune de Genève titre sur un communiqué publié au terme d’une réunion ministérielle à Jeddah où plusieurs pays arabes s’unissent pour lutter contre les djihadistes.

Une voix s’est éteinte pendant l’été

J’étais un peu étonné de tomber sur cette page de l’ancien organe du parti communiste italien, L’Unità, qui a publié sa dernière édition sur le web fin juillet. Une pétition pour que cela ne signifie pas la mort du journal résonne de manière spectrale dans le vide. Puis dans le genre absence, le Morgunbladid à Rejkjavik nous rassure que le volcan Bárðabunga ne constitue plus une urgence, mais plutôt une alerte, voire peut-être même un total non évènement, ce qui conduit The Times à dire dans son éditorial ce matin. Ouf ! On l’a échappée belle. Pendant un long moment, les présentateurs de journaux ont eu peur de devoir ajouter avec les fleuves de magma du Vatnajökull et Dyngjujökull à l’étrange litanie qui débuta il y a 4 ans avec Eyjafjallajökull.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.