Qu’ont retenu les journaux européens après la visite du pape à Strasbourg hier ?

Chacun voit midi à sa porte, clairement.Pour The European Voice , journal des coulisses bruxelloises, le Souverain Pontife a fait « un vibrant discours contre l’euroscepticisme ».

En Allemagne, le Süddeutsche Zeitung partage l’inquiétude du Pape, sur un autre thème : « il ne faut pas que la Méditerranée devienne un cimetière d’immigrés ».

A ce propos, Kathimerini, en Grèce, titre ce matin sur « des centaines de migrants échoués dans un bateau au large de Crète après une tempête en mer ». Plusieurs titres sont amusés que le Pape ait comparé l’Europe à une grand-mère, « la nonna » en VO dans Corriere della Sera , défraichie, « haggard grandmother » dans le titre du Financial Times .

La une du journal du Vatican, l’Osservatore Romano, est lumineuse : « mémoire, courage et utopie ».

Celle de La Libre Belgique, qui a demandé l’avis d’un professeur de sciences politiques, plus mitigée : « la visite du pape à Strasbourg ? Il ne faut pas attendre d’effets spectaculaires ».

Sinon, les unes restent très nationales ce matin

Les journaux belges titrent tous sur la vice-présidente de la communauté française de Belgique, stupéfaite que le bourgmestre de Bruxelles puisse envisager même ! de supprimer les feux d’artifice du Nouvel An.

Polémique en Allemagne sur le menu des cantines d’écoles où les élèves mangent trop de viande.

On sent le Frankfurter Allgemeine Zeitung un peu exaspéré : « donnez-leur du schnitzel avec des frites. On en a marre d’entendre que les cantines ne servent pas assez de légumes. Les enfants ne les aiment pas, point ! »

Je ne sais pas s’il aime les pâtes, en tout cas c’est ce qu’a mangé le prisonnier numéro 44 dans la prison d’Evora à Lisbonne hier, cela fait la une du Jornal de Noticias . L’ancien premier ministre, Jose Socrates, incarcéré depuis hier pour fraude fiscale, est sinon calme, coopératif et poli.

Les horlogers de luxe suisse sont énervés eux aussi.

C’est dans La Tribune de Genève.Ils sont en guerre contre les plagiats téléchargeables, des applis qui permettent de charger des copies de leurs cadrans sur des montres virtuelles connectés.

A propos de l’heure, ABC en Espagne pose la question sempiternelle sur sa première page ce matin : pourquoi on est toujours aussi fatigué quand le réveil sonne ?

Les journalistes éreintés d’ABC seraient mal avisés d’aller dormir à Rejkjavik, en tout cas . Les habitants de la capitale islandaise sont mis à rude épreuve par un curieux bourdonnement ininterrompu de basse fréquence. Le Morgunbladid a du mal à établir son origine.

Qu’est-ce qui énerve The Express britannique ce matin ?

La rédaction semble dans un état de colère ininterrompue, elle aussi. Le journal liste ce matin les habitudes les plus fâcheuses de la vie courante, pointés par des britanniques sondés. Quelques marronniers, comme sauter la queue, les jeunes qui mettent la musique trop fort dans leurs casques, mais aussi les gens qui appuient sur les boutons pour fermer trop vite les portes d’ascenseurs.

Tout ceci parce que mardi prochain sera le « mardi de la générosité à travers le monde « Giving Tuesday » où les gens sont sensés accomplir des actes de bienveillance à l’égard d’autrui. Qui sait, cela poussera la rédaction de ce journal jusqu’à pondre un éditorial sympathique sur l’Europe ?

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.