Un constat, à lire la presse européenne ce matin : dommage qu'il n'y ait pas d'images à la radio !

Ce sont elles qui sont les plus parlantes partout. Inattendues surtout, rien que sur les premières pages allemandes. Le Frankfurter Allgemeine Zeitung montre Angela Merkel l’air transie, en doudoune rouge devant un glacier du Groenland. Une photo prise en 2007, mais la chancelière y était accompagnée par l’actuel dirigeant du SPD, alors ministre de l’Environnement : ambiance glaciale dans les négociations en vue d’une coalition donc.

Nettement plus sanguinolente, l’image d’une main coupant des tranches de lard à la une du Tageszeitung , pour indiquer que toute concession risque de coûter le prix fort , notamment sur l’instauration d’un salaire minimum.

Die Zeit sort de ses archivesune image de la chancelière assise toute seule au milieu d’innombrables sièges , aussi mauves que vides, pour évoquer sa grande solitude.

Le Berliner Zeitung étale une image en longueur du ciel nocturne de Berlin pour rappeler que les négociations se poursuivent tard dans la nuit ;

Puis le ciel berlinois toujours, dans Der Spiegel, mais cette fois-ci ces nuages grisâtres aperçus, assombris même à travers les reflets du dôme en verre du Bundestag. Le magazine pointe un autre danger : en cas de grande coalition, l’opposition dans le pays sera « naine », quasi inexistante !

Une fois sur la piste des images, rien ne vous arrête, dans la presse britannique par exemple

La plus inquiétante, peut-être, celle à la une du journal le plus lu outre-Manche, The Sun .

Le journal révèle, en exclusivité, que les deux pilotes d’un Airbus d’une compagnie britannique se sont assoupis en même temps, et se sont réveillés tous les deux sans savoir pendant combien de temps ils avaient dormi.

Comme la rédaction ne dispose évidemment pas de vraies images, ils montrent deux pilotes de dos dans un cockpit, avec la lettre zzzzzzzz comme dans une bande dessinée pour évoquer leur principale activité, ou inactivité du coup.

The Express fait également une photo montage : le drapeau européen au milieu d’une forêt – photo sensée dénoncer la honte – disgrace, le mot est en majuscules, le journal ayant appris que l’Union Européenne gaspille 500 millions d’euros afin d’améliorer la santé des arbres.

Le drapeau européen figure à la une de La Libre Belgique

Il flotte mollement dans le ciel de Bruxelles, sous le titre – « Attention, démocratie fragile ». Le think tank Demos publie un rapport sur l’état de la démocratie dans l’Union, épinglant des pays où les principes démocratiques ont été bousculés, sinon bafoués, en Hongrie, Roumanie, Bulgarie, Grèce, Italie et…en France.

Il s’agit dans le rapport de la première mise en garde de Bruxelles contre Paris à propos de son traitement des Roms en 2010. Reste une question à la fin du rapport : qui surveille les institutions européennes ? "Il est difficile de leur appliquer ces critères", précise Chris Tryhorn, l’un de ses auteurs.

Berlusconi toujours sur les premières pages italiennes

Les angles caméra deviennent des plus en plus obliques sur ses différents liftings et cheveux teints, mais c’est lui, partout et omniprésent toujours et pour l’éternité - l’ancien président du conseil ne dort plus depuis 55 jours, dit-il, face aux calomnies. Il est néanmoins soutenu par ses amis parlementaires qui ont fait une « standing ovation », là encore photo dans La Stampa , menaçant de quitter le parlement et le sénat pour de bon si on lui retire son statut de sénateur.

En Espagne, ABC montre la photo du premier ministre Mariano Rajoy se dirigeant d’un pas pour le moins déterminé en direction de l’ONU , pour y dénoncer l’anachronisme que constitue Gibraltar, toujours sous mandat britannique.

L’image la plus glaçante dansIzvestia en Russie

Il s’agit juste d’une cinquantaine de battes de baseball, rangées les unes contre les autres. Cet équipement sportif américain est devenu très populaire en Russie, non pas parce que les gens aiment le baseball, dit le journal.

Les députés de la Douma sont préoccupés par l'incidence croissante des meurtres commis en Russie à l’aide de ces instruments. Ne serait-ce que dimanche dernier, dans un conflit sur une autoroute, un automobiliste furieux est sorti de sa voiture abattant avec un baseball les trois passagers d’une voiture suite à un incident de la circulation.

Parfois la radio, c’est mieux, quand on n’a pas les image.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.