A la une ce matin, l’avion disparu d’AirAsia et l’incendie à bord du ferry italien Norman Atlantic au large des côtes grecques

Sur la disparition de l’avion, cela commence déjà à sentir la théorie du complot. Le Soir de Bruxelles veut les réponses aux questions que pose la mystérieuse disparition de l’avion, tout comme The Independent britannique qui « ne peut pas » ne pas souligner qu’il s’agit du 3ième avion crashé cette année appartenant à une société malaisienne. Puis « Aidez-nous » – le cri des passagers sur le ferry est reproduit dans les unes italiennes. Les journaux racontent souvent en live sur leurs sites la longue nuit des tentatives de secours. La Repubblica raconte la galère de l’une des passagères, la soprano grecque Dimitra Theodossiou attendue pour chanter dans Nabucco de Verdi à Rimini et qui avait préféré prendre le ferry à cause de ses nombreux bagages.

Tournure inattendue concernant Pegida, le mouvement anti-islamisation en Allemagne.

Après d’importantes chutes de neige ce weekend, des anti-Pegida ont lancé une campagne de dérision sous le hashtag Schneegida, Schnee signifiant « neige » en allemand. Der Spiegel se délecte de quelques tweets: Au début la neige, c’est bien sympathique, quelques flocons sur la fenêtre, mais après il neige, il neige, et avant qu’on ne le sache, tout devient blanc ! Une autre tweeteuse affirme ne rien avoir contre la neige à partir du moment où celle-ci s’adapte à notre bon vieux climat national allemand, à savoir qu’elle se transforme en pluie. Puis la presse allemande est aussi amusée ce matin devant une lettre publiée en Grande Bretagne ce weekend montrant jusqu’à quel point la famille de Winston Churchill l’aurait supplié de ne pas devenir musulman, tant l’ancien premier ministre était fasciné par la culture musulmane à une époque.

Les britanniques ont d’autres chats à fouetter

Le scandale dont personne n’ose jamais parler, mais dont on parle une énième fois ce matin. Le prince Harry serait-il le fils de James Hewitt, le ténébreux écuyer de Lady Di avec lequel elle a eu une liaison et à qui, c’est vrai, Harry ressemble à deux gouttes d’eau. Une nouvelle pièce de théâtre le laissera supposer à Londres à partir du 9 janvier. Oeuvre que The Sun (que l’on a connu naguère moins royaliste), dénonce comme despicable - infâme. Puis The Mail affecte d’être outré par un livre qui vient de sortir au Royaume Uni prétendant que feu la reine mère était non seulement tarée, potty , les 20 dernières années de sa vie mais dans un état permanent de plus que légère ébriété, stipulant apparemment qu’un gin tonic, c’était neuf parts de gin pour une seule part de tonic. Elle est loin d’être la seule tarée dans les colonnes du Mail , rejointe ce matin par un businessman britannique interdit à vie de voyage en Eurostar. Daniel Confino a déclenché un véritable drame lorsqu’on lui a refusé un sachet de thé supplémentaire pour sa théière pendant le trajet. Le train a même dû faire un arrêt imprévu à Ebbsfleet pour que la police puisse l’extraire du wagon, tant ses vitupérations à l’égard du personnel devenaient outrageuses. Ce passager un tantinet irascible apparemment compte contester cette interdiction devant la Haute Cour britannique, if you please !

Il y a des tarés en Suède aussi

Les lecteurs assidus du Kvällsposten sauront que le lendemain de Noël un homme de 36 ans de la province de Blekinge a appelé la police locale après avoir été étonné, non, choqué ! par la couleur, jaune vif, du pull que lui avait offert sa mère pour Noël. Le monsieur a insisté au cours de la conversation qu’il s’agissait bel et bien d’un délit. Interrogé par le journal, le policier de garde affirme: Nous sommes tenus de faire la notification, mais ce n’est pas quelque chose qui va susciter une enquête plus approfondie.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.