La France est épuisée selon plusieurs journaux européens ce matin

The Independent britannique ne comprend pas pourquoi : « la vie n’est pas facile au pays des 35 heures, des vacances généreuses et des longs déjeuners ? », c itant un sondage de Technologia, 3,2 millions de Français sont totalement stressés par le travail, d’autres le sont parce qu’ils n’en ont pas. Face à une économie qualifiée par le journal de gauche de « sluggish », « digne d’une limace », pas étonnant que les Français soient victimes de burn-out, d’épuisement de la flamme. __

Le Temps, en Suisse, est d’accord, intitulant son principal éditorial ce matin « La France épuisée », celle qui est obligée de choisir un consensus politique historique.

Une visite, il y a deux mois à l’Elysée, de l’ancien patron de Volkswagen allemande, révélée hier

Il s’agit de Peter Hartz . Son nom de famille est synonyme en Allemagne des réformes social-démocrates à l’époque de Gerhard Schröder, avec notamment la réduction des allocations;de chômage. Si l’Elysée cherche ses conseils, l’initiative n’est pas forcément applaudie par la presse allemande.

Pour le Tageszeitung , il constitue le symbole parfait de pourquoi l’euro ne marche pas . Ce n’est pas la France qui échoue, c’est l’Allemagne, dans la splendeur de son autosatisfaction, qui agresse avec son idée sempiternelle de « nous sommes les meilleurs ».

Le Frankfurter Rundschau n’est pas plus tendre : « Hartz devait guérir tout chez nous, sa réputation est aujourd'hui en ruines. »

Des arrestations attendues dans l’affaire Maddie MacCann, du nom de la petite anglaise enlevée en 2007 au Portugal

C’est intéressant de voir l’information a d'abord fuité hier sur les sites des journaux britanniques. Scotland Yard arrive aujourd'hui dans l’Algarve pour demander à la police portugaise de procéder à l’arrestation de trois cambrioleurs repérés dans les lieux à l’époque.

L’information est donc ce matin en Une du Diario de Noticias à Lisbonne, annonçant gentiment aux suspects qu’ils risquent d’être arrêtés aujourd'hui. Au moins, comme cela, ils sont prévenus !

De nombreux titres sur les animaux

A commencer par une initiative curieuse à Bruxelles. Il s’agit d’un bordel pour chats, c’est dans la Libre Belgique et Le Soir . L'association belge de défense du bien-être animal Gaia a ouvert une "maison close" symbolique pour chats pour montrer qu’ils ont trop de partenaires et pour exiger une campagne de stérilisation. Sur la façade d’un grand hôtel bruxellois hier étaient projetées des fenêtres entourées de néons et de chambres laissant entrevoir une ample activité sexuelle féline.

L’Unità, en Italie, revient sur les colombes de la paix lâchées place Saint-Pierre dimanche après l’Angelus et immédiatement attaquées par une mouette et un corbeau. L’ancien organe du parti communiste interroge un ornithologue italien selon lequel lâcher des colombes n’est jamais une bonne idée, car juste après l’ouverture de la cage, leur vol est désorienté, ce qui est immédiatement repérable par d’autres oiseaux plus agressifs.

Puis pour terminer,__ nul ne peut reprocher au journal néerlandais Trouw de copier les Unes d'autrui ou d'être trop collé à l’actualité.

Après la Une de lundi annonçant que l’arche de Noé était ronde et pas oblongue, la Une aujourd'hui est consacrée au retour de la mode des chapeaux pour femmes incorporant des oiseaux. Il a suffi que la reine Maxima en porte un lors d’une réception pour que le journal propose aujourd’hui de nombreuses photos, dont le moins que l’on puisse dire est qu’elles démontrent que rien n’est plus curieux qu’une néerlandaise avec un oiseau sur la tête.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.