Nous disons aujourd’hui « au revoir » à 2014 dans toutes les langues

« Auf Wiedersehen » d’abord avec, partout à la une en Allemagne, l’allocution de fin d’année d’Angela Merkel et son commentaire sur le mouvement anti-islamisation Pegida : « Ne les suivez pas, derrière il y a de la haine. Evidemment, nous accueillons des gens qui cherchent refuge dans notre pays ».

Der Spiegel relève également cette phrase de la chancelière.

Goodbye les Britanniques

« Bon débarras » diront certains avec The Express , plus excité que jamais à sa une, persuadé que la « Brexit », la sortie britannique de l’Union Européenne, pourrait avoir lieu beaucoup plus vite que prévu.

Nous laissons les Belges avec l’une des disputes dont eux seuls ont le secret. Il s’agit d’une commune flamande (Putte, dans la province d’Anvers) devenue ingouvernable avec d’impénétrables bisbilles autour du collège échevinal, le tout détaillé en long et en large dans le Soir et La Libre .

Nous laissons les Autrichiens, du moins ceux qui lisent Der Standard , un peu perplexes peut-être d’apprendre que pour le journal, la chose qui réunit les différents éléments de l’actualité 2014, allant des combattants de l’Etat Islamique aux commémorations des soldats de la Grande Guerre, c’est la barbe !

Beaucoup d’adieux à l’aéroport de Dublin

C’est là que s’est rendu The Irish Times pour parler de la Génération Migration, tous ces gens qui vivent en Irlande mais qui partent réveillonner avec leurs proches dans leur pays d’origine.

Nous laissons les Portugais pas peu fiers si l’on en croit Publico d’avoir, enfin !, une meilleure espérance de vie que leurs voisins espagnols.

Quant à ceux-ci, pour son dernier éditorial de l’année, El Pais plaide pour davantage de transparence en politique, alignant une suite de mots comme on les aime, de regeneración, en passant par plus de participación, pour une véritable renovación.

Nous avons décidé d’être vache avec les Suisses, ce matin !

Avec un débat sur les cloches des vaches. Une vegan argovienne insiste dans le Matin sur le fait qu’il s’agit d’une maltraitance des animaux.

Polémique en Pologne sur le droit de changer les couches des bébés en public dans les restaurants, Gazeta Wyborcza pèse le pour et le contre.

Puis, les Russes se ruent sur les lingots d’or, 40% d’achats de plus selon Izvestia après ce que Nezavissimaia Gazeta appelle « le tsunami financier que nous avons connu en 2014 ».

Les plus belles images de la presse européenne

Elles sont dans La Stampa qui reproduit les instagrams de toute la péninsule sous la neige, et les tweets les plus excités vantant « la mia città bellissima sotto la neve ».

Puis nous laissons les Islandais installer les feux d’artifice qui éclaireront, si l’on en croit le Morgunbladid, les chemins secrets parcourus dans la nuit par vos amis les elfes.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.