La revue de presse, bonjour hélène jouan…et...vincent Dedienne!

La mobilisation contre la loi travail du gouvernement à la Une de la presse ce matin

Et notamment de la presse régionale, car c’est en régions, que les défilés ont été les plus importants, en hausse,comparés à la journée du 9 mars

« La contestation contre la loi travail s’amplifie » pour Nord Eclair, « Remontés ! » avec un point d’exclamation à la Une de Nice matin, « la Fronde » pour la Provence, « Manifestation sous tension » pour Paris Normandie et la Provence…

Plusieurs de vos journaux rapportent en effet les nombreux incidents hier…Exemple dans la Voix du Nord.

« Deux idées sont à retenir pour la manifestation d’hier à Lille, écrit le journal : un grand succès populaire avec au moins dix mille personnes sur les pavés ; et une fin de cortège violente comme on en voit peu ici. Peu avant 18 h, les forces de l’ordre chargent, avec les chevaux de la brigade équestre, dispersant les opposants au gaz lacrymogène ». Sept interpellations

Alors, les effets politiques de la défiance exprimée dans la rue ? on apprend au détour d’un article des Echos consacré à ces manifs, que le « gouvernement craignait un mouvement plus massif », ah ? Pour ceux qui s’en souviennent, ça rappelle vaguement le Juppéthon de 95…en attendant, c’est Manuel Valls qui fait les frais de cette contestation dans la presse ce matin, peut-être parce qu’il « fêtait » hier l’anniversaire de ses 2 années à Matignon. « c’est désormais son ardeur réformatrice qui est mise à mal » souligne Guillaume Tabard dans leFigaro, qui pointe l’affaiblissement conjugué du couple exécutif. « Echec de Hollande à incarner l’unité nationale après le fiasco de la déchéance de nationalité, échec de son premier ministre à incarner sa marque de fabrique, alors que la loi travail, note t il, n’en finit pas d’être détricotée »

Et puis un retricotage heureux dans la presse ce matin, C’est le magasine Voix de l’Ain qui l’annonce ce matin Patrick, le conseil Municipal de Crotenay, qui on s’en souvient avait douloureusement annulé il y a un mois le projet de rond-point entre le Joué-Club et le Super U suite à une mésentente avec la communauté de commune de Champagnole, hé bien bonne nouvelle pour les amateurs de Hip Hop puisque le conseil municipal annonce qu’il maintient le Festival Fest’Hip qui sera donc organisé comme convenu ce samedi par l’association Hip Hip Hip Jura. Ce sera à partir de 20h à la salle des Fêtes Au programme notamment le groupe Cancoillotte qui fera danser les Crotenaisiennes et les Crotenaisiens au son de leur ska jazz festif. Une idée de sortie pour vous Patrick, qui je crois aimez beaucoup le jazz et le fromage à pâte fondue

Et puis une info importante, un scandale évité de justesse : à la Une de la Presse féminine

Le magasine Femme Actuelle Jeux publie ce matin un erratum : dans son numéro 417 du 15 Mars dernier, le mot Mystère de la page 14 n’était pas Géranium comme indiqué dans les pages solutions, mais bien Galapagos. Le directeur de la publication précise que les concouristes seront évidemment dédommagés et recevront un magnifique plaid chauffant en micro-fibres légère ainsi qu’une photo dédicacée de Patrick Cohen.

__

Pas d’erratum mais un revirement pour la mairie de Marseille, Le 2 février dernier, Libération titrait « la honte de la république » en dénonçant les défaillances de la municpalité dans l’entretien des écoles…suite ce matin

La photo d’une salle de classe avant, murs délabrés recouverts de nappe en papier qui se décollaient, et après, les mêmes murs, repeints : « La mairie au rattrapage » se félicite Libé ce matin…2 mois en effet après ce pavé dans la mare, Jean Claude Gaudin, le maire de Marseille, vient de confirmer le déblocage de 4 millions d’euros pour la rénovation des écoles les plus délabrées…dans la Provence, le maire concède un léger mea culpa « nous aurions peut être du surveiller cela de manière plus proche » reconnait il… Dans Libération, les enseignants racontent un brin amusé le zèle soudain de la mairie notamment pendant les vacances de février, là où il faisait 13° dans une classe à trous, « le chauffage carburait à la rentrée, tellement qu’on étouffait » dit une enseignante…plus important encore, la mairie a annoncé des créations de poste dans les crèches et les écoles marseillaises, elle travaille aussi désormais main dans la main avec les services de l’Etat. Les syndicats apprécient mais disent rester vigilants.

Faire de la politique autrement …c’était la promesse de Xavier Bertrand, nouveau patron de région des désormais « hauts de France », mais…petit problème…hélène

Le magazine du Monde M lui consacre sous la plume de Louise Couvelaire un long portrait, où celui qui a été élu en décembre dernier avec les voix de la gauche pour contrer Marine le Pen, revient à l’envi sur « l’électrochoc » qu’a constitué pour lui cette campagne, « il s’est réveillé » parait il, beaucoup de monde est appelé à témoigner sur celui qui pour sauver l’honneur politique, « est en train de reconstruire sa relation aux français » explique un politologue. Dommage, un petit de grain de sable dévoilé hier par la Voix du Nord, est venu érafler cette belle image. Xavier Bertrand, pour compenser une perte de revenu liée à son abandon de fauteuil de député, s’est fait voter une hausse de salaire de 4000 euros bruts par mois au titre de président de l’agglomération de saint quentin…ses vice présidents eux, ont perdu 200 euros mensuels. « Légal, mais Normal ? » se demandait hier la Voix du nord. Xavier Bertrand depuis se défend, en expliquant qu’il gagnait plus avant !

Faire de la télé autrement, c’est aussi la promesse de la nouvelle patronne de Francetélévision

Coup dur pour Sophie Davant, « la fin d’une histoire » titre l’hebdomadaire Telestar qui estime que l’animatrice ne serait plus en odeur de sainteté au sein de la deuxième chaîne.

Victime des audiences en chute libre de Toute une histoire, l’ex-épouse de Pierre Sled pourrait laisser sa place à Karen Cheryl, une volonté manifeste de rajeunir la chaîne ? Délit de sale gueule ou jeunisme primaire ? s’interroge Olivier Petit dans les colonnes du magazine, Olivier Petit qui délivre une exclusivité : Une nouvelle émission de témoignages pourrait voir le jour dès la rentrée de Septembre, une quarantaines d’émissions seraient même déjà en boîte, des émissions plus délicates, aux thèmes plus pudiques tels que « Je n’aime pas mes enfants », ou « J’ai un excès de sébum et je refuse de le réguler » ou plus pudique encore :

« J’ai découvert que mon mari était xénophobe, misogyne et qu’il avait une Kangoo».

Rendez-vous à la rentrée de Septembre.

On termine Hélène avec les hommages rendus ce matin au prix Nobel de littérature Imre Kertez

Cet écrivain hongrois « né deux fois », explique Libération, la première en 29 à Budapest, la seconde quand après avoir subi la déportation à Auschwitz, lui qui a découvert son identité de juif « dans le fait qu’il a vécu un sort de juif », il se réveille à lui-même, et comprend qu’il est écrivain. Oeuvre dédiée à réfléchir sur les totalitarismes, et à affirmer sa conviction européenne. On retiendra ce joli pied de nez, cité dans la Croix, de l’auteur d’Etre sans destin ou Kaddish pour l’enfant qui ne naitra pas, « S’il y avait un dieu, je serais croyant »

Toujours à l’international Patrick,le quotiden allemand Suddeutsche Zeitung fait sensation ce matin en titrant Generalbundesanwalt fûr Terrorabwehrzentrum et en indiquant, photo à l’appui que « Generalbundesanwalt Peter Frank hat sich im Kampf gegen den Terrorismus fûr ein Gemeinsames Terrorismusabwehzentrum auf europaïscher Ebene auggsprochen. Maleheureusement pour des raisons d’espagnol lV2, je ne suis pas en mesure de vous en dire davantage

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.