Ils sont 6... 3 d'un côté, 3 de l'autre... On ne voit pas leur visage : ils sont photographiés de dos... 3 d'un côté, 3 de l'autre... Ils sont 6... Et ils portent un cercueil... Le ciel est bas... On distingue à peine les collines... Le ciel est blanc... On respire mal... La photo est signée Julien Daniel, dans Libération ce matin... C'est l'enterrement d'un homme, abattu par des milices ossètes... Et l'on respire à peine mieux à la lecture du reportage d'Hélène Despic-Popovic : "Karaleti, un sillage de mort et de feu"... "Ils sont passés la semaine dernière, à pied et en colonnes : des hommes, des femmes, des animaux et quelques biens empilés... sans voitures, car celles-ci ont depuis longtemps été volées, saisies ou réquisitionnées... Ces Géorgiens qui fuient leur village ont la malchance de vivre dans ce que Moscou appelle la 'zone de sécurité' de l'Ossétie du Sud"... L'envoyée spéciale de Libé raconte les bâtiments brûlés... Elle raconte les maisons pillées... Elle parle même de nettoyage ethnique... Très beau reportage d'Hélène Despic-Popovic... très belles photos de Julien Daniel... C'est ce matin, à la page 4 de Libération... La Géorgie, il en sera donc question cet après-midi à Bruxelles... L'Union européenne doit réexaminer la nature de ses relations avec la Russie... "Des sanctions contre la Russie ?", demande Libération à sa Une... Mais non, comme le rappelle Maguy Day, du site Internet MédiaPart : "Une source à l'Elysée a fait savoir vendredi que l'Union européenne n'adopterait pas de sanctions contre la Russie... un signal d'impunité, en totale contradiction, estime ma consoeur, avec les déclarations, la veille, de Bernard Kouchner, qui avait affirmé que des sanctions étaient envisagées, et bien d'autres moyens... Depuis, le ministre russe des Affaires étrangères s'est moqué de 'l'imagination malade de son ami Kouchner'... Et Kouchner s'est vite empressé de relativiser ses propos : 'non, il n'a jamais été question de sanctions proposées par la France... Mais d'autres membres de l'Union y pensent'"... Pour Pierre Rousselin, dans Le Figaro, "ce Sommet extraordinaire est en tout cas une occasion pour l'Europe... Parce que, à court d'interlocuteurs, la Russie n'a plus que l'Europe vers qui se tourner... C'est une occasion à saisir... Mais comment s'y prendre ?"... "Bien sûr, face au coup de force russe, nous ne ferons presque rien", répond Didier Pourquery dans Libération... "presque rien, parce que nous n'avons pas réfléchi en commun au type de relations qu'il faut développer avec la Russie de Poutine, si différente de celle de Gorbatchev et d'Eltsine... C'est précisément l'objet du Sommet de cet après-midi"... Et dans la presse, ce matin, il est bien sûr également question de l'ouragan Gustav... On vous en a beaucoup parlé, dans les journaux de France Inter... "La Nouvelle-Orléans : la grande évacuation", titre Le Dauphiné"... "Sauve-qui-peut à La Nouvelle-Orléans", titre Le Courrier de l'Ouest... "La Louisiane se prépare au pire", annonce, de son côté, La Croix... Le récit des dégâts et de l'évacuation : vous le trouverez dans l'ensemble de vos journaux... qui, tous, expliquent aussi comment cet ouragan a totalement bousculé la convention républicaine à Minneapolis... "McCain ajourne la convention", titre ainsi Le Parisien-Aujourd'hui en France... Eux, ce n'était pas une convention... juste une université d'été, comme en organise tous les ans le Parti Socialiste... Et ce matin, à l'issue de trois jours de discours et de débats à La Rochelle, la presse est très sévère à l'égard des leaders qui se sont croisés ce week-end... "'Tournez manège' au Parti Socialiste", titre ainsi Le Télégramme... "PS en plein brouillard", assure, de son côté, L'Alsace... Tandis que L'Humanité évoque "des prétendants à la direction sans ligne claire et des militants en quête d'unité et de projets"... Alors, si vous n'avez rien suivi du psychodrame de La Rochelle, vous retrouverez tout : les moments forts, les coulisses, les petites phrases, dans la quasi-totalité de vos quotidiens... Le Parisien-Aujourd'hui en France nous apprend ainsi que Pierre Mauroy considère que c'est la plus mauvaise université d'été à laquelle il a assisté... Il nous apprend aussi qu'Henri Emmanuelli a souffert tout le week-end d'un abcès dentaire... Bon, ça n'a pas grand-chose à voir... France-Soir décrit "une ambiance florentine"... Et ce n'est pas fini : "La guerre des roses ne fait que commencer", titre le quotidien... Du côté des éditoriaux, c'est tout aussi saignant... Dominique Gerbaud, dans La Croix, juge le PS "inaudible"... Quant à Denis Daumin, dans La Nouvelle République, il dresse un bilan déplorable : "Rien vu ni entendu, dit-il, rien d'autre que cette triste farandole des ego, alternant has-been, étoiles pâlies et seconds couteaux... Bilan : rien"... S'ils ne veulent pas pleurer toute la journée, je déconseille aux socialistes de lire la presse ce matin... Eux également, peut-être, vont-ils pleurer... demain, oui peut-être demain, verseront-ils quelques larmes... Je parle des enfants, qui, tous, vont retrouver le chemin de l'école... "Veillée d'armes pour 12 millions d'élèves", titre La Provence... "Une rentrée sous le signe du changement", titre Le Dauphiné, en listant les nouvelles réformes qui vont s'appliquer... "L'école en 4 jours seulement", précise, de son côté, France-Soir... en posant, du coup, cette question : "Que faire le samedi matin ?... Comment donc occuper nos chères têtes blondes ?"... Le quotidien nous propose gentiment plusieurs solutions : "pourquoi pas leur faire faire de la cuisine ?... Pourquoi pas les emmener à la bibliothèque, ou encore à la ludothèque ?... Tiens oui, c'est bien, la ludothèque... Et puis sinon, il y a les travaux pratiques : collage, découpage, coloriage"... Et là, moi je dis stop : attention, surmenage !... Les enfants rentrent donc demain... Et ce matin, ce sont les profs... Ils sont 870.000... et n'ont jamais été aussi nombreux en librairie, nous apprend Le Parisien-Aujourd'hui en France... Des dizaines de professeurs nous racontent leur métier... Alors "Bienvenue à Profland"... "Ils sont plus durs que l'an dernier"... "Au secours, les parents débarquent !"... ou encore "Parlez-vous mammouth ?"... Tout cela est publié aux Editions Magnard... Des petits guides tout pleins de dessins et tout pleins d'anecdotes... Des anecdotes de profs donc... qu'on retrouve également dans Libération, sous la plume de Marie-Joëlle Gros et Catherine Mallaval, ce qui donne lieu à quelques constats ou dictons bien sentis : "Le fils de prof devenu prof présente parfois des troubles du comportement, appelant d'ancien collègues 'papa' ou 'maman'"... Autre dicton : "Il n'y a qu'un prof pour complimenter un autre prof sur ses habits de la Camif... et encore, pas tous"... Ca, c'est pour le côté rigolo... Mais pour le reste, ce que disent les enseignants rencontrés par Claudine Proust dans Le Parisien, c'est qu'ils se sentent méprisés et qu'ils veulent sortir du carcan des clichés du prof flemmard, absent, râleur... C'est pas bien, les clichés... L'autre gros titre du Parisien-Aujourd'hui en France, c'est ce sondage de l'Institut CSA : "Le pouvoir d'achat reste la priorité des Français"... priorité numéro 1, très loin devant la santé, la garantie retraite, l'environnement ou bien encore l'emploi... l'emploi qui, avec la sécurité, arrivait pourtant en tête des préoccupations des Français... "L'évolution est d'autant plus nette que toutes les catégories sociales sont touchées, explique le quotidien : les jeunes, les vieux, les cadres, les ouvriers, les salariés de gauche, les salariés de droite... Tout le monde est donc concerné... Et vos journaux sont concernés également, comme en témoigne par exemple la Une de La Dépêche du Midi : "Chauffage : économisez... Payer moins, c'est possible"... Tandis que Nice-Matin suggère (je cite) "des astuces pour mieux consommer"... Durant tout le mois de septembre, Nice-Matin va donc proposer à ses lecteurs de gagner des lots et des bons d'achat... Quand la presse vient au secours du porte-monnaie... Les autres titres de la presse, aujourd'hui... Economie, dans La Tribune... une interview de Christine Lagarde, qui entend lancer une réforme du fameux ISF, l'impôt sur la fortune... Dans Les Echos, "François Chérèque publie un livre et monte au front"... et il est venu ce matin sur France Inter nous en parler... Dans L'Equipe, c'est l'Olympique Lyonnais qui est monté au front... "L'OL ne lâche rien", titre le quotidien... Enfin, Nicolas, savez-vous qui est Tania Simon ?... Non, vous ne savez vraiment pas qui est Tania Simon ?... Vous êtes sûr, Nicolas, que vous ne savez pas qui est Tania Simon ?... Elle est pourtant à la Une de L'Alsace ce matin... Et elle est également dans les pages intérieures des DNA... Alors je suis sûr que vous avez très envie de savoir qui est Tania Simon... Eh bien c'est une jeune Rouffachoise qui, à la salle des fêtes de Soulzmatt, vient de remporter le concours de Miss Haut-Rhin... Elle succède à Florima Treiber... Et c'est Florima Treiber qui lui a personnellement remis le titre... Allez... Si on passait une bonne journée ?...

Frédéric POMMIER

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.