Je ne sais pas, Jean-Luc Mélenchon, si vous croyez aux miracles ?... Vous croyez aux miracles ? (...) En tout cas, les miracles, il y en a qui y croient... et notamment à Lourdes, où le Comité médical international vient de reconnaître "cinq guérisons remarquables"... "remarquables", c'est-à-dire que la médecine est incapable d'expliquer... Et pour que ces "guérisons remarquables" obtiennent le statut de "guérisons miraculeuses", il suffit maintenant que l'évêque du lieu de résidence des personnes concernées les reconnaisse comme telles... comme des miracles donc... C'est ce que nous expliquent, ce matin, à la fois Le Figaro et Le Parisien-Aujourd'hui en France... Le Parisien qui nous raconte l'histoire d'une certaine Mme P., l'un des cinq cas reconnus... Elle souffrait d'une arthrose cervicale depuis plus de vingt ans, un syndrome très douloureux... qui a complètement disparu le 15 août 2004 (c'était à Lourdes donc), après que Mme P. a assisté à une messe célébrée par Jean-Paul II... "A la fin de l'office, raconte-t-elle, il nous a dit 'Je vous bénis tous'... Et là, je me suis sentie parcourue d'un frisson d'émotion et de joie... Avant de repartir, je suis allée me mouiller à la source... Et le lendemain, j'étais guérie"... Autre histoire, dans Le Figaro... qui, lui, nous rapporte le cas d'une certaine Mme B.... Elle souffrait de faiblesse musculaire des membres inférieurs, l'obligeant à rester dans un fauteuil roulant... Et elle raconte cette scène... C'était il y a quatre ans, à l'occasion de son sixième pèlerinage à Lourdes... "J'ai terminé ma prière... Il ne s'est rien passé de particulier... Simplement, je me suis levée... Je n'avais plus aucune fatigue, aucune douleur"... Aujourd'hui, Mme B. a rangé son fauteuil roulant... Alors dites, Monsieur M. : vous ne croyez toujours pas aux miracles ? (...) Du coup, je vous conseille plutôt la lecture du dernier numéro du Magazine Littéraire... avec un dossier très complet consacré aux mystiques... les mystiques et le christianisme, les mystiques et le judaïsme, les mystiques et l'islam... C'est passionnant... "Dieu, l'amour, la mort... Ce que nous disent les mystiques", titre le magazine... Et sur les jeunes de l'ultra-gauche, ils nous diraient quoi, les mystiques ? Ces jeunes de l'ultra-gauche mis en cause dans l'affaire des sabotages de caténaires à la SNCF... Plusieurs journaux en reparlent, ce matin... Et eux, ce n'est pas un miracle qu'ils attendent, juste une décision de justice... Aujourd'hui, 9 d'entre eux sont mis en examen... 5 sont placés en détention... Et en début d'après-midi, à 14 heures, la Cour d'Appel de Paris se prononcera sur leur demande de remise en liberté... A la Une du Républicain Lorrain : photo de "Gabrielle... "Une Lorraine accusée de terrorisme", titre le quotidien... En fait, on ne la voit pas vraiment : elle est cachée sous un pull... photo prise lors de son arrestation le 11 novembre à Tarnac, en Corrèze... Gabrielle donc, 29 ans, dont la famille est originaire de Baccarat, et que le Parquet considère comme l'une des principales protagonistes de l'affaire : le rapport d'enquête l'associe aux deux incidents constatés en Moselle... des faits qu'elle nie en bloc, nous explique le journal... Et des faits qui surprennent ceux qui l'ont côtoyée : ils la décrivent comme une jeune femme certes très engagée politiquement, mais incapable de la moindre violence... Sachant que désormais "la mobilisation en faveur des inculpés dépassent le cercle des proches", constate Libération... "Face à la maigreur du dossier, les soutiens grossissent"... C'est Gaël Cogné qui raconte... "Les habitants de Tarnac ont été les premiers à réagir, le jour même des interpellations... Pressé de questions par les journalistes, l'ancien maire du village estimait que le portrait de 'dangereux terroristes' ne collait pas... Lui et d'autres ont alors créé un comité de soutien aux jeunes du plateau de Millevaches... Puis un autre comité de soutien est né à Rouen, où vivent 4 des mis en examen : le Comité visible, 'un trait d'humour', explique le père d'un des jeunes, histoire de montrer qu'il n'y a pas de cellule invisible et de groupe terroriste qui se cacherait... Au même moment, les pétitions et articles ont fusé sur le Web, puis il y a eu une tribune dans Le Monde pour réclamer la libération immédiate des 5 écroués... Puis on a vu fleurir des comités de soutien à Toulouse, à Nancy, à Rennes, à Tulle, à Bruxelles et même à New York"... Toujours dans Libération... Guillaume Dasquié a, lui, interrogé hier un cadre de la SNCF, bon connaisseur des fragilités techniques des lignes à grande vitesse... Il lui a demandé à quel type d'incident auraient pu amener les crochets disposés sur les caténaires... "Ca ne pouvait absolument pas faire dérailler un train", répond le cheminot... "Non, dit-il, ces dégradations ne faisaient courir aucun risque pour la vie humaine des passagers des trains"... De l'avis de mon confrère, les sabotages commis ne seraient donc au final, non pas des actes terroristes, mais uniquement des actes de vandalisme.. Et du coup, leurs auteurs auraient surtout pâti des préoccupations policières du moment... Papier signé donc Guillaume Dasquié... journaliste lui-même mis en examen il y a un an pour avoir publié, dans Le Monde, une note de la DGSE classifiée "confidentiel Défense"... une mise en examen qui, à l'époque déjà, avait fait polémique... Et polémique il y a toujours... avec, ce matin, les suites de l'affaire Filippis... C'est à nouveau à la Une de Libération... "Sarkozy interpellé", titre ainsi le journal... "Face à l'indignation provoquée par l'arrestation musclée de Vittorio de Filippis, le Président de la République a demandé hier une réforme de la procédure... et contredit de la sorte à la fois la Garde des Sceaux et la ministre de l'Intérieur, lesquelles n'avaient, elles, rien trouvé à redire à l'interpellation, qu'elles ont qualifiée de 'régulière'"... "Sarkozy veut un plus grand respect des droits de la personne", titre de son côté Le Figaro... Mais "c'est un geste qui appelle à la plus grande prudence", commente Laurent Joffrin, dans Libé... "Souvent, dit-il, des commissions d'experts sont mises en place pour enterrer les problèmes, plutôt que les résoudre"... De son côté, Didier Pobel, dans Le Dauphiné Libéré, se désole "qu'il ait fallu une pareille indignation pour qu'on paraisse se soucier d'abolir l'un des plus pernicieux contrecoups des politiques sécuritaires, à savoir l'humiliation"... L'humiliation : c'est également ce qu'ont ressenti plusieurs élèves du collège de Marciac, dans le Gers... C'est à lire dans L'Humanité : "Quand les gendarmes traquent la drogue en classe"... Indignation, là encore, après l'intervention musclée des forces de l'ordre en pleine classe donc, avec maîtres-chiens et fouille au corps... Au départ pourtant, il devait s'agir d'une simple rencontre avec les gendarmes sur les risques liés à la consommation de drogue... Mais ça s'est déroulé vraiment différemment... Laurent Mouloud rapporte ce que lui a raconté Zoé, 14 ans... "Les pandores ont pénétré dans la classe quelques minutes après le début des cours... 'Nous allons faire entrer un chien. Mettez vos mains sur les tables, et ne le regardez pas : quand il mord, ça pique', lança un gendarme"... L'animal passe alors dans les rangs, renifle chaque cartable. Il ne bronche pas devant Zoé, mais on l'a fait sortir quand même. Et là, dans le couloir, l'adolescente doit vider son sac par terre, enlever ses chaussures, déplier ses ourlets de pantalon. "On dirait qu'elle n'a pas de hasch, mais avec sa tête, mieux vaut très bien vérifier", aurait dit l'un des hommes en uniforme. Le papa de Zoé appelle du coup à un rassemblement vendredi devant le collège de Marciac, rassemblement sous ce mot d'ordre : "Oui à la prévention, non à la terrorisation". Les autres titres de la presse, ce matin... Les mauvais chiffres de l'industrie automobile... "Ca s'aggrave", constate ce matin La Tribune... Tandis que L'Est Républicain évoque "l'effondrement du marché automobile"... Après une baisse de 7% en octobre, les ventes ont reculé de 14% au mois de novembre... Et c'est notamment pour répondre à cette crise que le chef de l'Etat doit annoncer des mesures après-demain... Dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, vous lirez "ce que prépare Nicolas Sarkozy comme plan de relance"... un plan de 20 milliards d'euros, qui ira en priorité au logement, et donc à l'automobile... Autre piste envisagée : un remboursement plus rapide de la TVA sur les entreprises... "L'euthanasie ne sera pas légalisée"... C'est à lire notamment dans Ouest-France... En mars dernier, après le décès de Chantal Sébire, qui réclamait un suicide assisté, le député Jean Leonetti acceptait de réexaminer sa loi sur la fin de vie... Il rend son rapport aujourd'hui, et pour lui l'interdit de l'euthanasie doit donc être maintenu... Tous vos journaux reviennent par ailleurs sur l'arrivée d'Hillary Clinton comme secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères... "Obama choisit l'expérience", titre Le Figaro... Drôle d'histoire à la Une de L'Union : "L'aspirant député triche au marathon"... Chirurgien et homme politique qui aurait bien voulu devenir député, un certain Jean-Marie Bernier fraude depuis deux ans... A l'occasion du marathon, il fait courir des confrères à sa place... Et puis vous lirez, dans Le Parisien, un très joli portrait de Fabrice Drouelle, qui, depuis la rentrée, rassemble 1 million 851.000 auditeurs pour le journal de 8 heures, sur France Inter... "Un physique d'éternel ado, habillé comme un chanteur pop", explique le journal... Il y a aussi une photo de celui qui est donc aujourd'hui "l'homme le plus écouté de France"... Ce que ne dit pas l'article, mais ce qui se murmure dans les couloirs de la radio, c'est qu'il y a quelque temps Fabrice Drouelle était en pèlerinage à Lourdes...

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.