8H30 l’heure de la revue de presse, bonjour hélène jouan

On commence par la lutte contre l’organisation Etat Islamique. La coalition anti Daech s’étoffe, les services français eux, semblent vouloir cibler un lieu précis …

Photo aérienne d’un stade dans le Figaro, le stade de football de Raqqa. C’est Georges Malbrunot qui nous raconte comment les services de renseignements français sont aujourd’hui convaincus que ce stade est devenu le centre névralgique de Daech dans son fief syrien, centre de planification et de commandement opérationnel de ses actions terroristes. 2 indices ont aiguillé les grandes oreilles. Une densité de communications émises à partir de cette enceinte sportive, et l’absence de déplacements repérée sur les images satellites. On voit des exécutions dans ce stade, mais personne pour conduire les prisonniers jusque-là. Déduction des services : c’est là que les opposants sont détenus. Daech utiliserait en fait des cellules souterraines construites par le régime syrien qui y confinait ses opposants. Ce stade, où ont donc peut-être été préparés les attentats de Paris, est devenu une cible prioritaire. Les services français cherchent donc à se procurer les plans de ces prisons souterraines, aux mains évidemment de leurs homologues syriens. Est-ce la raison pour laquelle il y a 10 jours, une équipe d’espions français s’est rendue à Damas s’interroge Malbrunot ? Ils ont en tout cas été froidement reçus par les syriens, qui continuent de conditionner leur aide à la réouverture de l’ambassade de France à Damas et à la fourniture d’armes pour lutter contre Daech. Demandes évidemment impossible à satisfaire…

Au-delà du stade, reportage sur la vie quotidienne à Raqqa à lire dans Libération. Les hommes de l’organisation Etat islamique régentent tout dans la terreur

:de la longueur des djellabas pour les hommes, au abayas noires des femmes, des programmes scolaires, aux loisirs, avec coups de fouet et amendes exorbitantes aux fumeurs, tricheurs ou retardataires à la prière…. « Daech a fait des zones contrôlées un laboratoire d’une nouvelle société réactionnaire » souligne un rapport documenté par des exilés. Sa nouvelle devise est explicite, pour tenter de faire plier jusqu’au dernier les habitants de la ville : « nous transformerons nos régions en un paradis, sinon nous irons tous au paradis »

Autre reportage à lire dans la presse ce matin…sur 13 millions d’enfants qui n’existent pas !

On les appelle en Chine, « les enfants noirs », 13 millions d’enfants fantômes, 13 millions, c’est plus que la population du Portugal, qui n’ont aucune existence légale ! Ils paient la faute de leurs parents, celle d’avoir mis au monde un 2ème ou 3ème enfant quand le régime imposait la règle de l’enfant unique…Récit sidérant du correspondant à Pékin du Figaro Patrick Saint Paul qui nous raconte la vie d’une jeune femme, qui vit depuis son enfance dans un monde parallèle. Née 6 ans après sa sœur, Lie Xue n’a jamais fréquenté l’école, jamais pris le train, elle est interdite dans les hôpitaux, les bibliothèques, interdite d’emploi, elle n’a jamais eu de petit ami « à quoi bon soupire t elle, je n’ai ni le droit de me marier, ni celui d’avoir des enfants ». Sans diplôme officiel, Lie Xue est pourtant devenue une spécialiste du droit chinois des affaires familiales…aujourd’hui, elle se bat pour faire reconnaître son existence et ses droits, soutenue par les medias chinois qui à leur tour font campagne pour ces « enfants noirs ». La nouvelle politique de Pékin de deux enfants leur laisse enfin quelque espoir de régularisation…

Cop 21, on attend les résultats, mais il semble qu’on ait oublié le rôle d’une femme dans la prise de conscience des dangers du réchauffement climatique hélène

Rendons à Maggie ce qui appartient à Maggie ! C’est Olivier Postel-Vinay dans Libération, qui raconte le rôle de lanceur d’alerte que joua la Dame de fer en matière de réchauffement climatique. Dès 1985, Margareth Thatcher est sensibilisée au sujet par l’un de ses conseillers au Foreign Office qui a écrit un livre prémonitoire; en 88, devant une Royal Society sidérée, elle sonne le tocsin pour évoquer le « risque de fonte accélérée des glaces », elle encourage la création du GIEC, ce groupe d’experts internationaux sur lequel s’appuient aujourd’hui les négociateurs ; en 89, à la veille de la chute du mur de Berlin, elle évoque à la tribune des nations unies « la perspective d’un dommage irréparable à l’atmosphère, aux océans, à la Terre elle-même ». Son dernier message politique sera pour appeler le plus grand nombre de pays à signer une convention cadre sur le climat. Le sommet de Rio en 92 se réunira sans elle, elle vient de démissionner, mais à l’heure de la cop 21, voilà qu’on re-découvre, la première écolo !

Campagne régionale également à la Une de la presse ce matin, qui souligne la montée du Front national…

Dessin de Lefred Thouron dans le Canard enchainé d’un français perturbé : « je me demande ce que je redoute le plus dit il, la montée des eaux ou celle du Front national »

Une de Charlie Hebdo, avec le visage démultiplié de Marion Maréchal le Pen qui clame « bientôt dans toute la France » !

Une de l’Express également ce matin, sur la « Marée FN »…

Si vos quotidiens relèvent que François Hollande est bien parvenu à l’inversion de la courbe des sondages à son profit, tous soulignent aussi ça ne devrait pas changer grand-chose au « choc » auquel il faut s’attendre au soir du premier tour, à savoir un FN en tête dans de nombreuses régions. « Revoilà le casse tête du front républicain » souligne Aujourd’hui en France/le Parisien. Casse-tête surtout pour le Parti socialiste, rester, se retirer, fusionner pour éviter une victoire du FN. On y apprend que dans le Grand Est, où Florian Philippot est donné pour la première fois vainqueur en cas de triangulaire, les deux têtes de liste, PS et les républicains seraient déjà en train de négocier depuis 2 mois pour une éventuelle fusion de leurs listes »

Une éventualité repoussée avec force par l’éditorialiste du Figaro Paul Henri du Limbert qui estime que le parti de Nicolas Sarkozy doit se garder de tomber dans le piège tendu par le ps. La droite ne doit pas tendre une main secourable à un parti qui a échoué dans tous les domaines depuis 2102 dit il…Marine le Pen n’attend que ça

En attendant nous raconte le huffington post, comme à chaque élection, les faux tracts de campagne surgissent. L’un diffusé sur les réseaux sociaux, avec Marion Maréchal le Pen en photo encourage les électeurs à dessiner un petit cœur sur le bulletin de vote pour lui dire tout son amour…une annotation évidemment signe de nullité du bulletin. Lors des élections départementales, le Fn avait déposé plainte contre SOS Racisme pour avoir encouragé les électeurs frontistes à rajouter ce petit cœur

Julien Dray, c’est tout ce qui reste comme arme pour éviter une victoire du FN ?

On termine Hélène, avec une petite revanche sur nos amis belges, pourtant nombreux à France Inter __

Franchement, y a pas photo ! enfin si justement

Dans le Canard enchainé, la photo du roi des Belges, sirotant son cocktail à Quiberon, en peignoir de bain pour un petit week end thalasso. Pas de chance c’est le week-end où Bruxelles est en alerte 4 pour cause de risque terroriste… Com pourrie pour le palais royal de Belgique

A l’inverse, chez nous, notre ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve prouve une nouvelle fois son art d’une communication au cordeau : confidences faites au Figaro sur les heures sombres que la France, et lui-même viennent de vivre « on ne s’habitue jamais à la mort confesse t il, vous êtes constamment dans la pensée des familles, des victimes, qui avaient pour la plupart l’âge de mes enfants. Mais il faut prendre sur soi, vous avez le droit de vous laisser submerger, mais vous n’avez pas le droit qu’on le sache »

Et bien, si, c’est fait…Mais bien fait, mieux que le roi des Belges

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.