C'est un feuilleton... Nouvel épisode donc, aujourd'hui, pour le fameux amendement ADN de la loi sur l'immigration... "ADN : arrêtez tout !"... Le titre de Libération exhorte ce matin les sénateurs... Aujourd'hui, ils vont se pencher sur ce texte... La semaine dernière, la Commission des lois du Sénat a émis un avis défavorable au sujet de cet amendement... Alors donc... Pour Le Midi Libre, c'est "Immigration : le texte ADN à l'épreuve du Sénat"... Et sur le même sujet, L'Humanité affiche en Une... et ce n'est pas tous les jours... la critique des évêques de France... L'Huma qui explique que, pour l'Eglise catholique, ce projet de loi, c'est "le risque d'une grave dérive sur le sens de l'homme"... Hier, les représentants de l'épiscopat français ont dénoncé "des concessions à une opinion dominée par la peur"... Et L'Humanité d'indiquer également que 27.275 personnes ont signé la pétition, initiée par le collectif Sauvons la Recherche, contre l'utilisation des tests génétiques pour contrôler l'immigration... Et Pierre Laurent, dans son éditorial, se félicite que "la brutalité de la politique de Nicolas Sarkozy commence à secouer l'opinion, à interroger, y compris parmi ceux qui ont cru au volontarisme du nouveau Président"... Donc, il n'y a pas que l'Eglise catholique qui dit non à ces tests ADN... Libération le constate : "L'amendement ADN contesté de toutes parts"... Et le journal dresse l'inventaire... D'abord, il y a le front à droite... Christine Boutin, secrétaire d'Etat au Logement... Valérie Létard, son homologue aux Solidarités... Jean-Pierre Juillet, aux Affaires européennes... Et aussi Henri Guaino, conseiller de l'Elysée... Il y a aussi l'ouverture qui est contre... Bernard Kouchner... Fadela Amara... ou encore Martin Hirsch... Du côté des religions... la Fédération protestante de France s'est déclarée "choquée par cette intrusion dans la vie privée et l'intimité des familles étrangères"... Mais bon, en même temps... L'intérêt, aujourd'hui, c'est de savoir ce qu'en pensent les sénateurs... Alors Libération rappelle la petite phrase de Jean-Pierre Raffarin... Il l'avait dite d'ailleurs sur France Inter... "Pour ce qui relève de la pensée humaniste, le lien biologique n'est pas le lien exclusif de la famille"... Dans Le Parisien-Aujourd'hui en France... Autre sénateur... Autre critique... Charles Pasqua est contre ces tests... "Cela rappelle de mauvais souvenirs", dit-il... "On sait l'usage qu'ont fait les nazis de la génétique"... Et l'ancien ministre de l'Intérieur d'appeler à une politique européenne forte en matière d'immigration, avec des contrôles rigoureux aux frontières, et l'équivalent d'un plan Marshall d'aide au développement... Et justement, l'Europe... Dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace, les préconisations du Conseil de l'Europe... qui demande aux Etats de garantir les droits des migrants... Les DNA explique que le sol européen compte plus de 13 millions d'immigrés clandestins... Et en s'appuyant sur 25 ans d'expériences européennes, le Conseil suggère de procéder à des régularisations... Alors on parlait du Sénat... Direction, à présent l'autre Assemblée... l'Assemblée Nationale... Les députés débutent aujourd'hui leur première session parlementaire ordinaire... et donc la première séance de questions d'actualité au gouvernement... Le Figaro, du coup, se penche sur "un baptême du feu pour les Bleus"... entendez les nouveaux ministres... Parce que cet exercice des questions, explique le quotidien, ne rassure pas les ministres novices... Et parmi les 31 membres du gouvernement, 15 ne se sont jamais colletés à cet exercice, souvent déterminant dans une carrière ministérielle... Alors officiellement, rapporte Le Figaro, tout le monde compte sur son expérience médiatique pour se débrouiller... Mais bon, quand même... La Garde des Sceaux Rachida Dati a suivi quelques séances de training... Et pour cette première séance, c'est François Fillon et les ministres les plus chevronnés qui devraient être mis en avant... les petits nouveaux étant priés de se mettre en position d'observation... Le Premier ministre en avant... Dans L'Est Républicain, Pierre Taribo analyse que "François Fillon compte beaucoup sur la rentrée parlementaire pour prouver qu'il n'est pas le sherpa du Président... C'est lui qui montera au feu pour répondre aux attaques de l'opposition... Et il n'y a pas de meilleur endroit que l'Assemblée pour signaler qu'on est un homme animé par une véritable ambition réformatrice"... Alors on disait que les nouveaux ministres sont attendus au tournant... Et quid des ministres d'ouverture ?... Depuis plusieurs semaines, on parle d'un lynchage annoncé... En fait non, rassure Libération ce matin... "La gauche écarte le bizutage anti-ouverture"... Et le journal explique que les députés socialistes entendent cibler le Premier ministre plutôt que leurs ex-camarades... avec quand même ce petit tacle d'Arnaud Montebourg : "Nous poserons les questions à ceux dont on espère qu'ils conduisent la politique de la Nation, et non pas aux figurants"... Et direction maintenant la Russie... Car les plans de Poutine font couler beaucoup d'encre ce matin... Avec d'abord ce commentaire de Gilles Dauxerre, dans La Provence... "En France, certains imaginent de modifier la Constitution, afin de renforcer le pouvoir du Président de la République et de minimiser celui du Premier ministre... En Russie, c'est l'inverse... Afin de conserver le pouvoir, Vladimir Poutine, qui ne peut pas briguer un troisième mandat consécutif de Président, va tenter l'année prochaine de devenir Premier ministre, en passant le relais à une potiche au Kremlin"... Ainsi donc... "Après Poutine Président, Poutine chef de gouvernement", titre Le Figaro... Et Hervé Chabaud, dans L'Union, salue ce vrai "tour de passe-passe constitutionnel... Du grand art, qui témoigne combien l'actuel chef du Kremlin a verrouillé le système politique russe"... Et dans Ouest-France, Joseph Limagne confirme... "Il peut, à son aise, manoeuvrer les pions du pouvoir... Ayant renforcé son contrôle sur la vie politique, sur l'économie et les médias, Poutine est maître du jeu... Sans compter, ajoute l'éditorialiste, qu'il jouit dans son pays d'une popularité exceptionnelle"... Et tous vos journaux font la même analyse... Ce passage par la case "Premier ministre" lui permettra d'attendre 2012, date à laquelle, à 59 ans, il pourra à nouveau être candidat à la Présidence de la Russie... Eh oui... "Il suit sa voie", écrit Didier Pobel dans Le Dauphiné Libéré... "une voie qui pourrait le conduire tout droit vers quelque chose qui ressemble au pouvoir à vie... Oui, ça a déjà existé du côté de la Place Rouge... avec toutefois une petite nuance, conclut l'éditorialiste : à l'époque, on n'appelait pas ça une démocratie"... "Nicolas Sarkozy, un Président toujours à donf"... C'est pas un scoop... Mais c'est une confirmation, à lire dans Auto Plus, cette semaine... L'hebdomadaire est un habitué de ce genre de coup... Il a suivi les déplacements des ministres en voiture... avec donc cette question : "Nicolas Sarkozy et le gouvernement respectent-ils le Code de la route ?"... Pour le Président... ou plutôt pour son chauffeur... la réponse est "non"... Au quotidien, les feux rouges sont systématiquement grillés... la vitesse est excessive... Et prendre des rues à contresens en plein Paris n'est pas un problème... Pas un problème non plus de couper la circulation sur l'A6 pour aller accueillir un hôte de marque au sein d'un cortège de 18 voitures... Auto Plus explique que ces comportements mettent en danger les autres usagers de la route... Alors le Président n'est pas le seul à être épinglé... Le Premier ministre François Fillon... Michèle Alliot-Marie, la ministre de l'Intérieur... ne sont guère civiques dans leurs déplacements routiers... Tout de même, la palme de la prudence à Jean-Louis Borloo et à ses deux secrétaires d'Etat Nathalie Kosciusko-Morizet et Dominique Bussereau... Ils n'ont jamais été pris en défaut par les longues filatures d'Auto Plus... même si, note le journal, ils ont tout de même un sérieux attrait pour les couloirs de bus... Bon, et sinon, dans la presse ce matin... Le compte à rebours pour les fumeurs, en Une d'Aujourd'hui en France-Le Parisien... "90 jours pour arrêter"... Le journal rappelle que, dans trois mois, la cigarette sera interdite dans les lieux publics clos... c'est-à-dire les bars, restaurants et autres boites de nuit... Dans Le Monde, vous pourrez vous faire une idée de la vie en Birmanie... "Rangoun sous la botte des généraux"... un grand reportage, où l'on vous confirme que, dans ce pays, le mouchard est partout... Même l'intimité du domicile est sous surveillance... Et un responsable religieux explique : "Ici, il y a un crime plus terrible que le meurtre : tenter d'entrer en contact avec Aung San Suu Kyi"... Dans Le Figaro, des questions autour de Galileo... "Le GPS européen en panne de financement", indique en Une le journal... Aujourd'hui, à Luxembourg, les ministres européens des Transports doivent trouver une solution pour sortir de la crise... Mais un accord paraît bien loin, selon le journal... Et puis, pour finir... l'une des infos les plus farfelues de la presse ce matin... Dans France Soir, découvrez un faux hall d'immeuble... C'est au Havre... Là bas, l'Office HLM a une imagination sans limites... Il vient de construire un hall d'immeuble sans immeuble... avec fausses boites aux lettres, faux digicode, fausse porte d'ascenseur... Cela répond, paraît-il, à une demande des locataires, qui ne souhaitent plus voir les jeunes traîner dans les vrais halls... Ca ne serait pas ce qu'on appelle "une mauvaise réponse à une bonne question" ?... Bonne journée...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.