Bonjour... Nicolas : 2010 sera-t-elle l'année du "Y" ? La suggestion est de Philippe Labro dans Le Figaro... "Y" comme "Yuan", la monnaie de la Chine, pays qui devrait encore monter en puissance cette année... Et "Y" comme Yémen... "Obama veut éradiquer al-Qaïda au Yémen" nous dit encore Le Figaro... C'est de là qu'est venue la revendication après l'attentat manqué contre le vol Amsterdam-Detroit... Hier, les Etat-Unis et le Royaume-Uni ont fermé leurs ambassades à Sana... Analyse d'un spécialiste : "Il est clair que les terroristes, traqués en Irak et en Afghanistan, se replient vers le Yémen... L'islamisme radical veut y profiter de la faiblesse de l'Etat... Le Yémen, de loin le pays le plus pauvre et le plus désorganisé de cette péninsule, est rongé par la corruption et les problèmes tribaux... Yémen, nouveau territoire de la terreur mais aussi Pakistan, Maghreb et Somalie... Sous le titre : "Les nouveaux terroristes", Libération remet cette carte en perspective... On parle de "loups solitaires"... Ces nouveaux terroristes n'appartiennent plus à des cellules structurées, ils agissent en solitaire... Même s'il n'y a pas de passage à l'acte sans un contact avec des éléments de la nébuleuse ben-Laden, ces nouveaux "modes opératoires" comme disent les spécialistes, sont un signe de faiblesse pour l'organisation... Parole à un spécialiste justement dans Libé, l'universitaire Jean-Pierre Filiu : "Je suis convaincu, dit-il, que l'ensemble du réseau est en bout de cycle... Toutes ces branches sont gagnées par la fièvre car toutes sont plus ou moins dans l'impasse... Le réseau est en crise, il fait de la mise en scène... Aujourd'hui, il existe surtout par la publicité et la pression"... Le Yémen, donc dans Le Figaro et Libération, mais pour L'Humanité, le coeur meurtri de la planète, c'est toujours et encore la Bande de Gaza... Dossier de 9 pages dans le quotidien, un an après l'opération israélienne... le reportage de Pierre Barbancey montre encore et toujours des ruines car le blocus israélien empêche la reconstruction... "On n'a pas de fer, on n'a pas de ciment" dit un Palestinien... Dans ce reportage pointe aussi la colère contre le Hamas... Depuis qu'il contrôle la Bande de Gaza, la vie quotidienne ne s'y est pas améliorée, loin de là... "N'oublions pas Gaza" lance Patrick Le Hyaric dans son éditorial de L'Huma... Près du quart de la population dort toujours dans la rue... plus de 80% disposent de moins de 3 dollars par jour pour vivre... La diplomatie mondiale du coeur sec sème là-bas, chaque jour un peu plus, la désespérance et le malheur... Ceux qui se taisent se rendent complice d'une tragédie aux conséquences incalculables pour l'humanité toute entière... Nicolas : sur le site "Mediapart.fr", cette question : l'Airbus A380 sera-t-il le Concorde des années 2000 ? On parle ici d'accident industriel et pas d'accident en vol... Comme le Concorde, l'A380 sera-t-il réduit au statut de très beau joujou dans la vitrine de son producteur ? Un joujou qui lui ferait perdre de l'argent... "Avis de tempête sur l'A380", c'est en effet l'article de Une de "Mediapart.fr"... Le site relève d'abord qu'Airbus n'a pas tenu ses promesses en 2009... Au départ, il ambitionnait de produire 25 appareils, puis 13, puis 11... il n'en est sorti que 10... Et selon Martine Orange, les salariés s'inquiètent... Sur le site de Méaulte dans la Somme, tout tourne au ralenti... A Nantes, les morceaux d'avions s'accumulent... Ralenti aussi à Toulouse... Alors que se passe-t-il ? Eh bien, c'est à Hambourg que cela bouchonne... Hambourg, c'est là qu'est réalisée l'organisation intérieure de l'avion, la finition... Pourquoi ce blocage ? Eh bien parce que pour séduire ses clients, les compagnies aériennes, Airbus s'est engagé à fabriquer des A380 selon leurs désirs... Alors chacun a présenté ses demandes... Plus ou moins de places, plus ou moins d'espace, escalier en bois ou en moquette... Pas un avion ne ressemble à un autre... "Peut-on industrialiser la haute-couture ?" se demande un ancien cadre de la maison... "Je ne crois pas, et pourtant c'est ce que nous essayons de faire"... Nicolas : le sujet qui fait parler tout le monde : la France a trop de vaccins contre la grippe A... Beaucoup d'éditoriaux sont consacrés au sujet dans la presse régionale... Près de 90 millions de doses dans les cartons... Pour Michel Wagner dans L'Est-Républicain, "c'est le résultat d'un échec de communication... La ministre de la Santé n'a pas même réussi à convaincre les personnels soignants de la nécessité d'une vaccination à grande échelle... Et du coup, relève Bruno Dive dans Sud-Ouest, reviennent à la surface de lancinantes questions : ces achats payés comptant par l'Etat à 4 grands laboratoires... Voilà pour les sévères... Et puis il y a les indulgents comme Dominique Garraud dans La Charente-Libre... Alors que l'incertitude médicale prévalait, l'alternative était écrite d'avance... En faire trop ou pas assez... Certes, l'argent dépensé aurait pu servir à d'autres causes... Mais que serait-il advenu si le pic des morts avait largement dépassé les 200 ? Madame Bachelot ne sait pas quoi faire de ses piqûres et cela amuse Philippe Delestre, le dessinateur de L'Est-Républicain... Il la campe en infirmière qui brade sa camelote avant même les soldes, son étalage s'appelle "dégrippe solde, 2 vaccins pour le prix d'H1N1"... A propos des soldes qui commencent mercredi, Le Parisien vous donne toutes les pistes pour faire de bonnes affaires avant même la ruée dans les magasins... Et parmi ces pistes, les ventes privées aux bons clients... Nicolas : d'autres brèves glanées dans la presse... Une seule pour aujourd'hui... Les Français rêvent encore et toujours d'habiter sur la Côte... Les Echos compilent les derniers chiffres du recensement... Les régions bordées par la Méditerranée ou par l'Atlantique gagnent des habitants... Marasme, en revanche, pour les régions de vieille industrie dans le Nord ou l'Est... La Martinique et la Guadeloupe perdent des habitants... DOM-TOM compris, nous sommes 63 millions 600 mille en France, + 0,6% par rapport à l'année dernière... Nicolas : enfin, la presse rend elle aussi hommage à Albert Camus ce matin... Avec d'abord cette remarque d'Alain Rémond, le chroniqueur de La Croix : "Camus, Molière, Victor Hugo... les écrivains, on les préfère quand ils sont morts"... Alain Rémond a épluché le top-50 des personnalités préférées des Français... Il y a trouvé des chanteurs, des amuseurs, des sportifs, des hommes de télévision, mais aucun romancier ou philosophe... Alors pour une fois qu'on rend hommage à un écrivain, profitons-en... Joli texte de Didier Pobel dans Le Dauphiné-Libéré sur les dernières heures d'Albert Camus... Le réveillon dans la bastide de Lourmarin... 13 desserts, selon la tradition provençale, puis le départ en voiture d'Albert Camus avec Michel Gallimard sous un beau ciel pur d'hiver... Il y a comme du Trénet dans l'air en ce lumineux matin... On est heureux sur la Nationale 7... La dernière étape au "Chapon fin", un établissement 2 étoiles au Guide Michelin à Thoissey, dans l'Ain... Camus signera le Livre d'Or, ce sera son dernier message avant l'accident... Hommage à Camus donc, et deux contrepieds dans la presse... Sur le site du quotidien algérien "el-Watan", on trouvera un texte très à charge de Abane Ramdane, auteur d'un livre sur la guerre d'Algérie publié chez L'Harmattan... Pour lui, "l'œuvre de Camus est trempé dans le déni et le mépris colonial envers les indigènes... L'écrivain pied-noir a participé à la fabrication de l'imagerie caricaturale de l'Arabe... Dans "L'étranger", il apparaît toujours sous les traits de l'Arabe fourbe... Sa compassion forcée sur les injustices faites au peuple arabe pendant la guerre d'Algérie est restée comme un prêche dans le désert"... Beaucoup plus de tendresse dans le hors-série du mensuel "So foot", consacré aux légendes du football... Ce qui inclut des écrivains qui ont aimé le football... L'article consacré à Camus est titré : "La solitude du gardien de but"... L'auteur de "La peste" était goal dans l'équipe du Racing universitaire algérois... Le foot était pour lui, un jardin secret au parfum d'enfance... Il en a retenu la fameuse phrase souvent citée : "ce que je sais de la morale, c'est au football que je le dois"... Au passage, la citation complète parlait de foot et de théâtre... Et puis, il y a une autre phrase moins connue : "au football, disait Camus, j'appris tout de suite qu'une balle ne vous arrivait jamais du côté où l'on croyait... ça m'a servi dans l'existence et surtout dans la métropole où l'on n’est pas franc du collier". Bonne journée !

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.