Y'a pas d'âge pour faire la Une des journaux... pas d'âge limite... et certains jours, comme ce matin, ce sont même les visages de personnes très âgées qui sont en couverture de la presse régionale... Photo de Félix Maximilien Rostaing à la une de L'ECLAIR, un quotidien des Pyrénées... Coiffé d'un béret basque, il prend la pose dans sa maison de retraite de Cap Breton... Et s'il fait aujourd'hui la Une, nous explique le journal, c'est parce que c'est le nouveau doyen des Français... Félix Maximilien Rostaing est né le 27 décembre 1900 en Savoie... il est donc âgé de 108 ans... Mais il y a mieux encore... et c'est à lire cette fois à la Une de LA VOIX DU NORD... photo de Joséphine Fouesnel... Elle également à 108 ans, mais elle est née au mois d'octobre 1900... elle est donc plus âgée encore que le Savoyard devenu Landais... mais elle, "elle vit encore dans sa maison, à Solre-le-Château où elle lit le journal, elle mange du chocolat et fait des mots croisés" raconte le quotidien, en précisant que la région Nord-Pas de Calais est aujourd'hui une véritable pépinière de centenaires... elle en compte plus de 450. Et au Japon, "il y en a près de 20.000" rapporte ce matin FRANCE SOIR... 20.000 centenaires japonais... et une tradition qui pourrait disparaître... Depuis des années, tous les Japonais qui atteignent l'âge de 100 ans reçoivent en cadeau une tasse en argent, c'est cela la tradition... mais comme ils sont de plus en plus nombreux, eh bien ça commence à coûter cher... et ces temps-ci, tous les pays cherchent à faire des économies... Le ministre japonais de la Santé vient donc de préconiser de réduire le diamètre des tasses en argent que le pays offre à ses centenaires... des tasses plus petites, ça coûte moins cher... et d'après le journal, ce serait là, au final, une nouvelle conséquence de la crise financière... Une crise financière qui a d'autres conséquences inattendues... En Californie, des élus proposent aujourd'hui de légaliser le cannabis afin de renflouer les caisses de l'Etat... C'est à lire dans LIBERATION... un papier de Laureen Ortiz... "Le haschich pour étouffer la crise"... En Californie, Etat américain le plus riche mais soumis comme les autres à la crise budgétaire... en Californie donc, la marijuana est donc désormais vantée pour ses vertus fiscales... La semaine dernière, un député de San Francisco a ainsi proposé de l'autoriser sans restriction... et ce, afin de la taxer... Un calcul purement pragmatique : bien qu'encore illégale, la culture de cette plante alimente aujourd'hui la première filière agricole de la Californie, devant le raisin et les légumes... Sa culture est même le principal moteur économique du nord de l'Etat... Et même si elle est en partie aux mains de cartels mexicains, la prospérité qu'elle génère n'est pas pour déplaire aux autorités... Selon les libéraux américains, sa légalisation permettrait d'économiser près de 8 milliards de dollars dans la lutte anti-drogue... et de gagner plus de 6 milliards de dollars en taxes... Certains élus californiens se disent toutefois très opposés à ce projet... Quant au gouverneur de l'Etat, Arnold Schwarzenegger, lui ne s'est toujours pas prononcé... Bernard Accoyer, légaliser le cannabis afin de le taxer pour renflouer les caisses de l'Etat... ça vous parait imaginable en France ?... En Californie en tout cas, l'idée fait donc débat... étonnante conséquence de la crise financière... La crise et les centenaires au Japon... la crise et le cannabis aux USA... Et en France également, il y a des événements que certains analysent par le biais de la crise... Ainsi de l'affaire des menaces de mort reçues ces derniers temps par une dizaine d'hommes et de femmes du milieu politique... Une affaire qui fait ce matin la Une d'une bonne partie des journaux... qui tous bien sûr s'interrogent à la fois sur l'identité de l'auteur des menaces, ainsi que sur ses motivations... Mais qui menace de mort Sarkozy et ses ministres ?... se demande ainsi à sa Une la NOUVELLE REPUBLIQUE... "Qui menace le chef de l'Etat" questionne également LA PROVENCE... "Qui menace Sarkozy, Dati, Mam et Juppé ?"... interroge pour sa part LE PARISIEN AUJOURD'HUI EN FRANCE... avant de proposer sa réponse... de l'avis de tous les experts, ceux qui envoient de telles menaces de mort sont le plus souvent des déséquilibrés... Et le journal de lister les dernières affaires en la matière... L'automne dernier, des policiers de la section anti-terroriste de la brigade criminelle ont ainsi entendu un homme de 37 ans à Versailles. Il avait envoyé des lettres à des magistrats, dans lesquelles il proférait également des menaces à l'encontre du chef de l'Etat et de son épouse... En octobre dernier, un homme qui envoyait des mails menaçants à Rachida Dati, a été également interpellé... Commentaire d'un enquêteur spécialisé : "nous savons la plupart du temps qu'il n'y a rien de sérieux derrière, mais notre rôle est de vérifier à chaque fois que la menace nous apparait précise et suffisamment crédible"... Aujourd'hui donc, la police enquête... jusque là, pas de suspect... juste un mot pour décrire l'auteur... et il s'agirait donc d'un déséquilibré... Un déséquilibré poussé dans sa folie par le climat de crise... et donc on y revient, aux troublantes conséquences de la crise... c'est toujours dans LE PARISIEN... une interview d'un criminologue... il s'appelle Xavier Raufer... et voilà ce qu'il dit : "les périodes de crise favorisent les comportements déviants en échauffant les esprits, et en générant des angoisses nouvelles"... Alors bien sûr, rassure-t-il, les personnes saines d'esprit arrivent à bien gérer les périodes de crise... mais d'autres non... la preuve donc, avec ces courriers et ces balles envoyés à des ministres et au chef de l'Etat... "Un mystère à dix balles" titre LIBERATION... tandis que Daniel Ruiz dans LA MONTAGNE, estime qu'il faut certes savoir garder du recul, mais qu'on ne peut se contenter de considérer ces menaces de mort comme un simple et pitoyable canular... d'autant que "les Ravaillac isolés n'existent plus" dit-il... Une référence historique... et je vous conseille sur le sujet, la lecture du mensuel HISTORIA... qui propose un dossier sur ces meurtriers qui ont bousculé l'Histoire... Grand dossier qui nous rappelle les attentats, assassinats et tentatives d'assassinats contre les chefs d'Etat... la mort du président Sadi Carnot en 1894... la mort du président Paul Doumer en 1932... celle également de Kennedy, 31 ans plus tard... HISTORIA, qui devrait fortement vous intéresser, Bernard Accoyer... L'autre dossier de ce mensuel est en effet consacré à la ville d'Annecy... C'est votre ville... "Annecy, la grande dame de Haute-Savoie"... qui, durant le Moyen-Age, était la capitale du Genevois... Tiens d'ailleurs, à Genève, ils disent quoi les journaux ce matin ?... Eh bien, dans les journaux suisses ce matin... on parle des journaux suisses... C'est le cas notamment de LA TRIBUNE DE GENEVE qui nous raconte le coup de théâtre sans précédent qu'a connu hier la presse helvétique... L'éditeur Zurichois Tamedia a annoncé hier qu'il rachetait tous les journaux suisses du groupe roman Edipresse... Il a donc racheté la TRIBUNE DE GENEVE, mais également LE TEMPS, 24 HEURES, LE MATIN, ainsi que des magazines comme FEMINA ou TV GUIDE... Les gratuits suisses 20 MINUTES et LE MATIN BLEU vont par ailleurs fusionner... une vingtaine d'emplois passent à la trappe... Et voilà qui provoque ce matin l'émotion de l'ensemble de la presse helvétique... Aux Etats-Unis, ça ne va pas mieux... ainsi que le rapporte LA TRIBUNE... "Faillites en série dans la presse américaine"... Après le LOS ANGELES TIME et le CHICAGO TRIBUNE, le groupe JOURNAL REGISTER, qui publie 27 quotidiens, s'est lui aussi placé sous la protection de la loi des faillites... Et en France, ça va comment ? Eh bien, ça va curieusement... Pour preuve, ce papier de Nicolas Valode sur le site MEDIAPART, qui se demande s'il faut s'inquiéter pour la pratique du journalisme en France... Il pointe une perquisition dans les locaux de l'agence TAC PRESSE à laquelle il appartient... Une journaliste de l'agence va par ailleurs passer en procès... pour l'un de ses reportages qui montrait des images violentes... Et du côté des radios ? Eh bien là, je vous conseille la lecture du CANARD ENCHAINE qui nous raconte tout le bien que le chef de l'Etat pense de FRANCE INTER... En fait, il ne pense que du mal... notamment des chroniques de Stéphane Guillon... voilà ce qu'il aurait dit si l'on en croit le Canard : "C'est injurieux, c'est méchant. Vous rendez-vous compte de ce qu'il a dit... sur la vie privée de DSK ou sur le physique de Martine Aubry ? Mais dans quel pays vit-on ?" Réponse : on vit en France, Monsieur le Président, et je vous souhaite une excellente journée...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.